décor de la chapelle Scarron comprenant 3 grands tableaux : Le Christ au Jardin des Oliviers, Le Christ au tombeau, La Vierge agenouillée, et de nombreux panneaux peints et dorés : Sujets de la vie du Christ, ornements

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Appelation d'usage

De la chapelle Scarron

Titre courant

Décor de la chapelle Scarron comprenant 3 grands tableaux : Le Christ au Jardin des Oliviers, Le Christ au tombeau, La Vierge agenouillée, et de nombreux panneaux peints et dorés : Sujets de la vie du Christ, ornements

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Paris (75) ; Paris 4e arrondissement ; place Saint-Gervais ; église Saint-Gervais-Saint-Protais

Numéro INSEE de la commune

75056,75104

Adresse de l'édifice

Saint-Gervais (place)

Nom de l'édifice

Église Saint-Gervais-Saint-Protais

Référence Mérimée de l'édifice

PA00086257

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle dite de Scarron

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois (support) : peint, doré

Description matérielle

Décoration picturale de la chapelle Scarron. Cet oratoire, formant une chapelle particulière, est disposé dans un bâtiment situé entre deux contreforts, et on y pénètre par une porte située dans la chapelle Sainte-Anne. Sur l'autel, huile sur toile représentant le Christ au jardin des Oliviers ; dans le soubassement de l'autel, un autre panneau peint sur bois, représentant le Christ au tombeau. Le retable est supporté par deux colonnes torses en bois doré et surmonté d'un fronton brisé où deux figures d'antes accompagnent un écusson. Les trois autres côtés de l'oratoire sont entièrement revêtus de petits panneaux dorés et peints représentant des sujets de la vie du Christ. La face opposée à l'autel est surmontée d'un grand cartouche encastrant le tableau rond qui représente la Vierge agenouillée. Les panneaux formant l'ensemble de cette décoration sont au nombre de 42 et encadrés dans de petits panneaux couverts d'ornements peints et dorés.

Dimensions normalisées

H = 350 ; la = 460 (Dimensions des parois vis à vis de la porte d'entrée et celle dans laquelle cette porte est placée) ; Face opposée à l'autel : h = 350 ; la = 220

Historique

Personne morale créatrice de l'objet

France (école)

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Cette charmante construction a été souvent désignée comme étant la chapelle ayant servi de sépulture à Scarron et comme ayant été disposée par les soins de Mme de Maintenon. Mais l'écu qui surmonte le retable, porte les armes de la famille Bétauld de Chenauld, à laquelle appartenait Jacques Bétauld, président de la cour des Comptes, mort en 1684. Les peintures qui la décorent nous semble exécutées par un artiste français de la 2e moitié 17e siècle, travaillant sous l'influence des peintres flamands. Cette chapelle a été restaurée et complétée en 1825 par M. Maillot père.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1905/02/20 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

ARCH. PHOT. (MH76190)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/6