retable du maître-autel

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Appelation d'usage

Du maître-autel

Titre courant

Retable du maître-autel

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Savoie (74) ; Annecy ; église Saint-François

Numéro INSEE de la commune

74010

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Nom de l'édifice

Église Saint-François

Référence Mérimée de l'édifice

PA00118344

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Peinture, sculpture, menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile, bois : taillé

Description matérielle

Le retable se décompose en trois étages. Le premier qui est aussi le plus haut est constitué de trois parties séparées par des colonnes torses décorées de feuillage et qui soutiennent la corniche.

Indexation iconographique normalisée

Ange, Christ en croix, saint Augustin, saint François de Sales

Description de l'iconographie

Au centre, un panneau cintré dans sa partie supérieure présente sur un fond de paysage peint un monumental Christ en Croix en ronde-bosse. Au-dessus est écrite l'inscription suivante dans un cartouche : Infide et lenitate ipsius sanctum fecit illum. Il est encadré par deux statues dans des niches : à gauche saint Augustin qui présente son emblème le coeur embrasé et à droite saint François de Sales qui bénit de sa main. Une tête d'ange ailée constitue le socle des deux niches. Au-dessus de chacun d'eux figurent des trophées épiscopaux : pour saint François de Sales un miroir et la devise : Omnibus omnia, pour saint Augustin, le soleil dardant ses rayons sur un coeur qui les réfléchit à son tour avec la devise : Acceptas refero flammas (Je réfléchis les flammes que je reçois). La partie médiane du retable se compose d'un fronton courbe soutenu par des colonnettes torses. Au centre un tableau représente la colombe du Saint-Esprit. Il est encadré par la figure de l'ange (à gauche) et celle de la Viege (à droite), illustrant l'Annonciation. Aux extrémités sur les rampants brisés deux anges tiennent des banderoles : celui de gauche porte les mots Doctor optime et celui de droite Ecclesiae St lux. Le fronton supérieur qui couronne l'ensemble est décoré de cassolettes fumantes et du coeur enflammé et sur les bords interrompus deux anges sont allongés.

Dimensions normalisées

H = 500 (environ)

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Giannina (sculpteur)

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1889

Description historique

Le maître-autel est une réplique taillée en 1889 par le sculpteur Giannina du retable primitif sculpté en 1660 par le huchier annécien Louis Merle, qui fut détruit à la Révolution.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1983/12/15 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°83-2084.

Observations

Fiche et photographie manquantes.

Sources d'archives et bases de données de référence

Base des objets mobiliers de Haute-Savoie, Conservation des antiquités et objets d'art du département, 2016, n°0260.

Photographies liées au dossier de protection

Cliché base CAOA : 2_PM_0259.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/7
retable du maître-autel
retable du maître-autel
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image