retable et tableau : Saint Jean Népomucène au paradis

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable, tableau

Titre courant

Retable et tableau : Saint Jean Népomucène au paradis

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Savoie (74) ; Sallanches ; chapelle

Numéro INSEE de la commune

74256

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Sallanches

Lieu-dit

La Provence

Nom de l'édifice

Chapelle

Description

Catégorie technique

Peinture, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint (polychrome), toile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Le tableau de Saint Jean Népomucène au paradis orne le centre du retable de la chapelle. Il est encadré par deux colonnes torses posées sur deux hauts piédestaux ornés d'une volute dorée. Au centre du couronnement est peinte la colombe du Saint Esprit. Deux statues encadrent l'ensemble. Entouré d'anges, saint Jean Népomucène se tient debout, serrant le crucifix et la palme des martyrs contre sa poitrine. Sa main gauche est rejetée en arrière dans un geste de prière et d'humilité. Il contemple les cieux, couronné des étoiles dorées apparues lors de sa noyade. Le tableau de la mort de saint Jean Népomucène lui fait pendant (PM74001575).

Indexation iconographique normalisée

Saint Jean Népomucène

Description de l'iconographie

Le tableau de Saint Jean Népomucène au paradis orne le centre du retable de la chapelle. Deux statues encadrent l'ensemble du retable. Celle de gauche peut être identifiée à Saint Jean-Baptiste par un pan de manteau en peau qui apparait sous la tunique bleu attachée sur l'épaule. Celle de droite reste d'une identification plus difficile. Le saint est représenté couronné et portant le sceptre. Cette iconographie pourrait faire penser à saint Sigismond, sans que cette hypothèse puisse être confirmée. Entouré d'anges, saint Jean Népomucène se tient debout, serrant le crucifix et la palme des martyrs contre sa poitrine. Sa main gauche est rejetée en arrière dans un geste de prière et d'humilité. Il contemple les cieux, couronné des étoiles dorées apparues lors de sa noyade. Le tableau de la mort de saint Jean Népomucène lui fait pendant (PM74001575).

Dimensions normalisées

H = 127 ; la = 87

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Restauration en 2011 et 2012.

Inscription

Date

Précisions sur l'inscription

Date (partie supérieure du retable) : 1834.

Historique

Siècle de création

3e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle

Année de création

1764, 1765, 1834

Description historique

La chapelle de Provence a été fondée en 1764 par François Biolley, marchand émigré en Bavière, à Augsbourg. Sa construction eut lieu entre 1766 et 1768. Elle possède encore son mobilier d'origine. Parti en Bavière faire du négoce, François Biolley effectua de très nombreuses donations à sa paroisse, consignées dans le Grand Livre des Fondations de la Paroisse de Sallanches-Saint-Roch (1834). C'est l'unique lieu en Savoie dédié à saint Jean Népomunèce. Longtemps enfermé en Bohême, la renommée du saint ne se répand vraiment dans le monde chrétien qu'au 17e siècle. Il est canonisé en 1729 (Emile Mâle). Les tableaux de la chapelle de Provence ont probablement été exécutés à Augsbourg, lieu de résidence de François Biolley. En effet, ce dernier écrit à son neveu Jean-Claude Montfort, le 28 avril 1764, qu'il est après faire faire le tableau de l'autel et qu'il se flatte qu'on sera tous contents de l'ouvrage. Après la Révolution qui épargne le mobilier de la chapelle, Joseph-Marie Montfort rachète l'édifice et en fait don aux habitants du hameau qui restaurent l'ensemble en 1834. C'est de cette restauration que date le retable qui sert d'écrin au tableau du 18e siècle. La chapelle a été une nouvelle fois restaurée après l'incendie du village en 1884.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2002/12/06 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté n°2002-2826.

Observations

Fiche et photographie manquantes.

Référence(s) de publication(s)

MALE Emile , L'art religieux du 17e siècle, édition A. Colin, Paris, 1984, p. 86 ; Grand Livre des Fondations de la Paroisse de Sallanches-Saint-Roch, 1834, n° 69, p. 269.

Sources d'archives et bases de données de référence

Archives départementales de Haute-Savoie, 1G 90, folios 379 verso et 380-385 verso ; 10 juillet 1960, courrier de James Pierre ; Archives paroissiales ; Dossier AOA ; Base des objets mobiliers de Haute-Savoie, Conservation des antiquités et objets d'art du département, 2016, n°1068.

Photographies liées au dossier de protection

Cliché base CAOA : 2_PM_1452.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel