retable du maître-autel et son tableau : Cène

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable, tableau

Appelation d'usage

Du maître-autel

Titre courant

Retable du maître-autel et son tableau : Cène

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Savoie (73) ; Saint-Jean-de-Maurienne ; église Notre-Dame

Numéro INSEE de la commune

73248

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Canton

Saint-Jean-de-Maurienne

Nom de l'édifice

Église Notre-Dame

Référence Mérimée de l'édifice

PA00118298

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Abside, choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture, peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile, bois : taillé, peint (polychrome), doré

Description matérielle

Retable, autel et tabernacle de style néoclassique. Le retable à trois registres comprend au registre principal une peinture représentant La Cène, deux paires de colonnettes à fût lisse à décor de faux-marbre. De part et d'autre, posées sur le gradin supérieur, deux statues.

Indexation iconographique normalisée

Cène

Dimensions normalisées

H = 720 ; la = 450 ; pr = 180

Inscription

Signature

Précisions sur l'inscription

Signature (sur la toile) : Guille.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Guille Jacques (peintre)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Rhône-Alpes, 73, Saint-Jean-de-Maurienne, ancien couvent des Capucins

Siècle de création

Milieu 19e siècle

Description historique

Jacques Guille (Saint-Jean-de-Maurienne, 14 novembre 1814 – mort à Chambéry 9 décembre 1873), peintre formé à l'Académie des Beaux-Arts de Turin, protégé de la famille de Sonnaz et recommandé par Mgr Billiet. Ce petit maître savoyard, portraitiste et peintre religieux, participa au renouveau religieux lors de la Restauration sarde en décorant notamment les nouvelles églises néo-classiques. Le peintre se fixa à Chambéry où il reçut le prix de la Fondation Guy en 1839 et 1848 pour deux portraits, puis mention honorable en 1851. Il devint professeur de dessin au collège de Chambéry le 8 août 1851 puis professeur du cours gratuit de dessin de la Ville. Son atelier produisit des portraits pour les grandes familles savoyardes : portrait du général de Loche, Académie de Savoie, présenté lors de l'exposition artistique de Chambéry en 1871, portrait du général de Boigne, hôpital de Bassens, portraits des élites ecclésiastiques (Mgr Billiet, Bigex, Martinet, Vibert, Merinville, Chanoine Dolin, etc.) Un prix de l'académie de Savoie lui fut décerné pour son tableau La Résurrection du fils de la veuve de Naïm en 1865. Il réalisa de nombreux tableaux religieux pour la cathédrale de Chambéry ( La Cène et les Disciples d'Emmaüs) pour l'église Notre-Dame de Chambéry (saint François de Sales), église Notre-Dame de Saint-Jean-de-Maurienne (La Cène), la cathédrale de Moûtiers (Saint Pierre de Tarentaise distribuant le pain de mai en 1871), Notre-Dame du Charmaix (Jésus parmi les Docteurs), église de Saint-Pierre-de-Curtille (Saint Pierre délivré de sa prison), église de la Motte-Servolex (Vision de saint Dominique), église de Les Chapelles (tableau du retable saint Martin et sainte Catherine), chapelle de Bonne-Nouvelle (Visitation et Sacré-Coeur de Marie), église de Fontcouverte (La Bonne Mort, inachevé, 1873).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1984/10/31 : inscrit au titre objet

Observations

Récolement : 17 octobre 2016 (PR-JFL).

Référence(s) de publication(s)

TOWNLEY Corinne, Inventaire de l'Eglise Notre-Dame et fonds du Chanoine Bellet, 1981, dactylographie, A.T, 20 ; Société d'Histoire et d'Archéologie de Maurienne, Guille, peintre religieux, tome VIII, 1ère p., p. 123 ; Académie de Savoie, t. 1, série 2, 1851, p. LXVIII et LXX ; BENEZIT E., Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, 1976, vol. 5, p. 295 ; BUTTIN Anne, JACQUELINE Sylvain, Les Peintres de la Savoie, 1860-1960 éditions de l'Amateur, 1991, p. 133-135, 229 ; DUFOUR Auguste et RABUT François, Les Peintres et les peintures en Savoie. Supplément, in MDSSHA, t. 15, 1876, p. 258 ; DUMAS P. (?), in Courrier des Alpes, 5 et 7 décembre 1865 ; GROS Louis, La Maurienne de 1815 à 1860, Chambéry, 1960, p. 140 ; PEYRE Dominique, Chemins du Baroque, Maurienne, 1994, p. 228? S.H.A.M., 2e série, t. VIII, 1933, p. 123-132 (par Louis Berthet) ; THIEME und BECKER, Künstler-Lexikon, t. XV, p. 304 ; GENELETTI Pierre, Jacques Guille peintre savoyard né en Maurienne, 1814-1873, 1996 (monographie dactylographiée avec inventaire et bibliographie, documentation AOA).

Sources d'archives et bases de données de référence

Base objets mobiliers de la conservation des antiquités et objets d'art de Savoie : 1139.

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel