tête de Christ en croix

Désignation

Dénomination de l'objet

Croix

Titre courant

Tête de Christ en croix

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Sélestat ; bibliothèque humaniste

Numéro INSEE de la commune

67462

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Nom de l'édifice

Bibliothèque humaniste

Référence Mérimée de l'édifice

IA00124688

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Halle du musée, 1er étage

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Revers évidé

Matériaux et techniques d'interventions

Tilleul (monoxyle) : taillé, peint, polychrome

Description matérielle

La tête fait 45 cm de haut, ce qui signifie que la statue entière du Christ en croix devait avoisiner les 2,30 m. A cause de ses grandes dimensions, la tête, sculptée dans une seule pièce de bois, a été évidée au revers.

Indexation iconographique normalisée

Tête : Christ en croix

Dimensions normalisées

H = 45, la = 38, pr = 42 cm.

État de conservation (normalisé)

Élément, oeuvre restaurée, repeint

Précisions sur l'état de conservation

Le cou de la statue a été scié. dans des circonstances inconnues (le jubé de l'église Saint-Georges de Sélestat a été détruit à la Révolution). Le haut de la tête est perforé, l'oeuvre comporte des cassures, des manques au niveau de la couronne d'épines, des cheveux et de la barbe. À l'occasion de l'exposition de 1991, la tête a été restaurée par Anne Gérard-Bendele, du centre régional de restauration et de conservation des œuvres d'art de Vesoul. Cette restauration a permis de constater que la couche picturale d'origine était toujours en place, appliquée sur une préparation blanche. La polychromie visible date vraisemblablement du 18e siècle.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Haguenau Nicolas de (?, sculpteur) ; Wagner Veit (?, sculpteur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Alsace

Siècle de création

Limite 15e siècle 16e siècle

Année de création

1500

Description historique

L'oeuvre appartient aux collections de la bibliothèque humaniste de Sélestat depuis 1905. C'est l'une des plus connues, présentée à l'exposition d'art chrétien au Palais du Rhin à Strasbourg en 1935, au musée du Louvre en 1991, beaucoup étudiée par les auteurs allemands. Eva Zimmermann l'attribue au sculpteur Nicolas de Haguenau, Roland Recht n'exclue pas une attribution à Veit Wagner. Elle pourrait provenir du grand Calvaire dressé au-dessus du jubé, disparu, de l'église Saint-Georges de Sélestat. C'est une œuvre majeure du Moyen Age finissant, qui aurait besoin d'une vraie restauration, et d'une meilleure présentation.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/02/16 : classé au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

2012-016

Référence(s) d'exposition(s)

Strasbourg, Palais du Rhin, 17 juillet - 17 août 1935 : Exposition d'art chrétien ancien et contemporain ; Paris, musée du Louvre, octobre 1991 - janvier 1992 : Sculptures allemandes de la fin du Moyen Age dans les collections publiques françaises 1400-1530

Référence(s) de publication(s)

Congrès eucharistique international. 'Catalogue de l'exposition d'art chrétien ancien et contemporain'. Strasbourg, 1935 ; Sophie Guillot de Suduiraut. 'Sculptures allemandes de la fin du Moyen Age dans les collections publiques françaises 1400-1530'. Paris : RMN, 1991, p. 95-96

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2012