10 tableaux : Vie de Sainte Odile

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau (10)

Titre courant

10 tableaux : Vie de Sainte Odile

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Ottrott ; Monastère de Sainte-Odile, au Mont-Saint-Odile

Numéro INSEE de la commune

67368

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Canton

Rosheim

Nom de l'édifice

Monastère de Sainte-Odile, au Mont-Saint-Odile

Référence Mérimée de l'édifice

PA00084884

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans la chaufferie

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Ces peintures sont peintes sur des lattes de bois goudronnées au revers.

Indexation iconographique normalisée

Sainte Odile, baptême, évêque, architecture, rocher, clé, ange, calice, crosse, livre

Description de l'iconographie

Les dix panneaux représentent successivement les évènements suivants de la vie de la sainte : naissance d'Odile, aveugle, rejetée par son père ; Odile est élevée au monastère de Palma et y est baptisée par l'évêque de Bavière Erhard et retrouve la vue ; Odile s'enfuit pour échapper au mariage avec un duc allemand et se cache dans un rocher ; rencontre d'Odile et de son père Adalric ; Adalric remet à Odile la clé de son monastère de Hohenbourg ; Odile fait jaillir de l'eau d'un rocher pour désaltérer un vieillard ; Odile soulage les miséreux et les malades ; Sentant sa fin proche, l'abbesse Odile fait aux religieuses ses ultimes recommandations ; Sainte Odile, morte, revient momentanément à la vie pour recevoir le saint Viatique des mains d'un ange ; Extase de Sainte Odile.

Dimensions normalisées

H = 120 ; la = 93,5

Inscription

Signature, date

Précisions sur l'inscription

Sur le panneau n°1 (Naissance de Sainte Odile) : signature suivie de la date 1855.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Oster Michel (peintre)

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Année de création

1855

Description historique

Il s'agit d'une commande du chanoine Nicolas Schir, chargé de remettre le monastère en état après son rachat par l'évêché de Strasbourg en 1853. Au cours des grands travaux de restructuration du monastère par l'architecte Robert Danis (1930-1937), un souffle de modernité fait disparaître peintures et mobiliers néo-gothiques qui sont alors remisés.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association cultuelle

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2004/12/27 : inscrit au titre objet

Référence(s) de publication(s)

François Lotz, Artiste-peintres alsaciens d'un temps ancien (1800-1880), Printek, 1991 ; Malou Schneider, la légende de Sainte Odile, catalogue exposition : le Mont Sainte-Odile, haut lieu de l'Alsace, musées de Satrsbourg, 2002, p.161-165

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel