POP

Plateforme ouverte du patrimoine

2 volets de polyptyque : Saint Jacques le Majeur, Saint Pierre et saint Jean l'Evangéliste, Sainte Elisabeth de Hongrie, Sainte Marguerite, sainte Dorothée et sainte Claire, Un Evêque et saint Martin

Désignation

Dénomination de l'objet

Volet de polyptyque (2)

Titre courant

2 volets de polyptyque : Saint Jacques le Majeur, Saint Pierre et saint Jean l'Evangéliste, Sainte Elisabeth de Hongrie, Sainte Marguerite, sainte Dorothée et sainte Claire, Un Evêque et saint Martin

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Obernai ; hôtel de ville

N° INSEE de la commune au moment de la protection

67348

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Canton

Obernai

Nom de l'édifice

Hôtel de ville

Référence Mérimée de l'édifice

PA00084853

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Grenier

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : peinture à l'huile

Description matérielle

2 volets de retable peints recto-verso. Panneau 1a : saint Jacques le Majeur, saint Pierre et saint Jean l'Evangéliste, 1b (verso) ; sainte Elisabeth de Hongrie. Panneau 2a : sainte Marguerite, sainte Dorothée et sainte Claire. Panneau 2b : un évêque et saint Martin. Technique : les rectos de chaque panneau sont peints à l'huile sur couche préparatoire, alors que les versos présentent une couche picturale plus fine laissant voir les veines du bois. Les cadres sont rouge et or au recto, et noir et or au verso.

Indexation iconographique normalisée

Saint Jacques le Majeur ; saint Pierre ; saint Jean l'évangéliste ; fleur

Description de l'iconographie

Le panneau 1 représente des saints au recto (1a), une sainte au verso (1b), alors que le panneau 2 montre les saintes au recto (2a) et les saints au verso (2b) (disposition en chiasme). Panneau 1 face a : il figure trois saints debout côte à côte : saint Jacques le Majeur, saint Pierre et saint Jean l'Evangéliste ; leurs têtes nimbées se détachent sur un fond d'or gaufré orné de fleurs. Ils sont debout sur un carrelage bicolore où figurent la date et la signature. Panneau 1 face b : cette face ne comporte qu'une seule sainte, Elisabeth de Hongrie qui distribue le pain d'un grand panier à des indigents représentés à ses pieds, à une échelle réduite ; la scène se déroule devant un portail ; au fond à droite, un village perché sur un rocher et plus bas un chemin serpente, où arrivent d'autres pauvres ; ce thème iconographique était courant dans les hospices à l'époque. Panneau face 2a : trois saintes y sont figurées debout comme les trois saints précédents : on reconnaît sainte Marguerite portant la croix avec son dragon, sainte Dorothée au centre flanquée de son attribut traditionnel, l'angelot à la corbeille de roses tenant d'une main un rameau de rosiers. Panneau 2, face 2b : en pendant à sainte Elisabeth de Hongrie, ici deux personnages, à gauche un évêque faisant l'aumône à un pauvre hère couché à ses pieds, à droite saint Martin partageant son manteau avec un pauvre. L'évêque est peut être identifiable à saint Nicolas. La scène se déroule sur un fond de paysages, avec rochers, arbres et une ville au centre. Dans l'angle inférieur gauche du tableau, meuniers et boulangers d'Obernai qui ont commandité le panneau.

Dimensions normalisées

H = 168 ; la = 104 (Dimensions du panneau 1 avec le cadre) ; Dimensions du panneau 2 avec le cadre : h = 168, la = 103

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

On note de nombreuses réintégrations, surtout sur le panneau 2 (a et b).

Inscription

Monogramme ; date

Précisions sur l'inscription

Monogramme : hh (sur le panneau 1 face a). Date : 1508 (sur le panneau 1 face a).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Siècle de création

1er quart 16e siècle

Année de création

1508

Description historique

Maître H. H. : Hans Hagen ?. Les panneaux ont fait l'objet de plusieurs restaurations en 1952 et 1978-1979. Sur le panneau 2 (a et b), il est probable que les contours noirs de certains attributs remontent à une restauration plus ancienne (cf. Ohresser pour les détails de la restauration). Les deux panneaux (1 et 2) seraient les seuls éléments subsistants d'un retable destiné à la chapelle de l'hospice Saint-Erhard qu'ils ont ornée jusqu'aux récentes transformations. En 1876, Kraus donne leur présentation à son époque, ainsi que celle des panneaux de la Vie de la Vierge, avant leur transfert à l'hôtel de ville. A la même époque (1504), l'hospice avait commandé, à Veit Wagner le Saint-Sépulcre sculpté en haut-relief, aujourd'hui conservé à l'église paroissiale. A cause du monogramme hh, les deux panneaux ont longtemps été attribués à Hans Holbein le vieux ; d'autres peintres ont été évoqués depuis : Hans Herbster (Müntz et Kraus), Hans Hirst (Schaeffer), ou Hans Hebel (Rott). L'attribution la plus vraisemblable aujourd'hui (Rott, Ohresser) paraît être celle à Hans Hag (ou Hage), peintre strasbourgeois qui a oeuvré à l'église d'Obernai en 1522, après avoir réalisé un grand tableau pour Notre-Dame de Neukirch (1519).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2000/09/01 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Dossier documentaire de l'Inventaire Général, bibliographie détaillée.6 Adam P., 1966.- Kraus Fr. X., 1876.- Müntz E., 1870.- Ohresser X., DBO 1973.- Roh H., 1938.- Scaeff M., 1887.- Schricker 1.- Woltmann 1.- Balsamo Isabelle, Le Décor peint de l'hôtel de ville d'Obernai dans CAAAH, 1982, pp. 109-121.

Photographies liées au dossier de protection

CAOA

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de rédaction de la notice

2002

1/5