POP

Plateforme ouverte du patrimoine

ostensoir au croissant eucharistique

Désignation

Dénomination de l'objet

Ostensoir

Titre courant

Ostensoir au croissant eucharistique

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Montbolo ; église Saint-André

N° INSEE de la commune au moment de la protection

66113

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Nom de l'édifice

Église Saint-André

Référence Mérimée de l'édifice

PA00125502

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : repoussé, doré ; cuivre

Description matérielle

Argent repoussé, doré, cuivre, verroterie. Ostensoir composé d'un pied de forme ovale bombé portant en bordure un bandeau de feuilles d'acanthes stylisées surmonté d'un cordon de godrons. Sur le dessus du pied, s'étale une large corolle de feuilles d'acanthes, dont le contour dessine des lobes. Le fût balustre alterne des noeuds et des bagues de différente forme, à la base une bague lisse, surmontée d'un noeud étranglé orné de godrons de styles différents à la base et en partie supérieure, puis un noeud de forme ovale en partie supérieure gainé dans un décor végétal de feuilles d'acanthes. Au-dessus du fût, c'est une tête d'angelot qui porte le soleil flammé dont les rayoons arborent une fois sur deux une étoile à cinq branches agrémentée d'un cabochon transparent à facettes. La gloire entoure un premier bandeau lisse orné de cabochons carrés rouges et blancs disposés par 6 série de trois, puis un bandeau stimulant des nuées très stylisées travaillées en creux et décrivant des volutes. Pour finir un dernier bandeau composé de cabochons carrés alternés rouges et blancs ininterrompus où vient s'enchâsser la lunule en verre. Au revers, l'ouverture de la lunule s'articule sur charnières et se ferme à l'aide d'un système de clavette et chaînette. Un croissant eucharistique placé à l'intérieur, permet la présentation de l'hostie. Techniquement, l'objet en argent doré est réalisé au repoussé, avec ciselures en surface, les étoiles prennent place sur les rayons, à l'aide de vis fixés au revers par des écrous.

Description de l'iconographie

Orné de feuilles d'acanthe, cordon de godrons, tête d'angelot, rayons finissant par des étoiles.

Dimensions normalisées

H = 50 ; la = 20 ; pr = 16 ; largeur soleil = 24 ; hauteur croissant eucharistique = 6 ; la = 4

Précisions sur l'inscription

Poinçon de la généralité de Perpignan, lettre-date (poinçon de jurande), poinçon de maître. 3 poinçons situés : deux sur la soie du soleil : un Q sommé d'une fleur de lys ; poinçons de la généralité de Perpignan (en usage de 1710 à 1784). Lettre-date : un H couronné ; correspondant à l'exercice 1717-1718 ; 1740-1741 ; 1763-1764. 1 sous le pied : Poinçon de maître : A au-dessous, HU ; au-dessous GOT, correspondant à l'rofèvre Anton Hugot.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Année de création

1763 ; 1764

Description historique

Il s'agit d'une oeuvre de l'orfèvre Anont Hugot (1703-1783) père de Pierre II Hugot. Sur la soie du soleil et sous le pied, le poinçon de jurande H peut correspondre à deux exercices en fonction des dates d'activités de l'orfèvre (1740-1741 ; 1763-1764). Le style de la pièce laisserait supposer qu'il s'agit plutôt du second exercice. Anton Hugot est également l'auteur d'autres pièces d'orfèvrerie classées Monuments historiques dans le département des Pyrénées-Orientles : coffret aux Saintes Huiles de S. Feliu d'Avall, calice et patène à Prats-de-Mollo.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2015/09/14 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Commission départementale des objets mobiliers 12/04/2013. Commission nationale des monuments historiques 8/10/2013

Référence(s) de publication(s)

Ausseil, Louis, L'orfèvrerie en Roussillon, Perpignan, Conseil général des Pyrénées-Orientales, Direction des archives départementales, 1994.

Sources d'archives et bases de données de référence

Fiche descriptive rédigée par Séverine Masségu et Jean-Bernard Mathon (2010)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/5