POP

Plateforme ouverte du patrimoine

croix de procession

Désignation

Dénomination de l'objet

Croix de procession

Titre courant

Croix de procession

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Montbolo ; église paroissiale Saint-André

N° INSEE de la commune au moment de la protection

66113

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Arles-sur-Tech

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-André

Référence Mérimée de l'édifice

PA00125502

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans le local de la mairie.

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : fondu, repoussé

Description matérielle

Croix latine à traverses rectilignes plates et lisses cernées en bordure d'un fin ruban d'oves séparées par de minuscules flèches. Les extrémités se terminent par des fleurs de lys fondues et rapportées. Sur la face, une figure du Christ montre un périzonium finement travaillé au mat. A la jonction de la croix, sur la face, mais également au revers, on a fixé à l'aide de clous, une fine plaque de métal découpée de festons en bordure. Au-dessus de la tête du Christ, le titulus aux formes chantournées et à décor de têtes d'angelots porte l'inscription INRI. La base de la traverse inférieure de la croix est gainée de grandes feuilles d'acanthe et prend assise sur une terrasse ornée en bordure d'un cordon d'oves. Elle se termine par un pas de vis, qui permet de fixer la croix sur la lanterne. Techniquement, la croix se compose d'une âme de bois, sur laquelle on a cloué des plaques d'argent, les fixations sont faites à froid, avec des pointes, des vis et des écrous. La lanterne se compose de deux éléments, la douille cylindrique à moulures, et le pommeau pririforme, dont le corps renflé possède un décor de médaillons chantournés habité de motifs floraux, liés entre eux de guirlandes de feuilles. La base et l'étranglement portent un décor d'oves et de godrons, tandis que le col arbore une frise d'oves. Un pas de vis placé à l'intérieur permet la fixation de la croix.

Indexation iconographique normalisée

Croix latine ; Christ en croix ; ornementation ; ove ; godron ; flèche ; fleur de lys ; feston ; tête ; angelot ; signe alphabétique ; en médaillon ; fleur ; guirlande

Dimensions normalisées

H = 64,5 ; la = 45 ; pr = 7

Précisions sur l'inscription

Poinçon de maître : ILB autour d'une croix, deux grains de remède au-dessus une fleur de lys couronnée ; lettre-date : F couronné (correspond aux exercices : 1703-1704, 1738-1739, 1761-1762, 1784-1785) ; deux A inversés et superposés. Les poinçons sont répétés 4 fois au revers sur les branches de la croix.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Année de création

1699

Description historique

La hampe n'est pas d'origine. Jean-Baptiste Loir (1689-1716) est un des principaux orfèvres parisiens. Cette croix de procession est la seule qu'on lui connaît. On ne sait pas comment elle est arrivée dans ce petit village.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2013/10/25 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté n° 069. Commission nationale des monuments historiques du 04/02/2013. Commission départementale des objets mobiliers du 18/11/2011.

Sources d'archives et bases de données de référence

Service de conservation des antiquités et objets d'art des Pyrénées-Orientales ; Laurent Hugues (conservateur des Monuments Historiques)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/4