statue : Christ du col d'Ares

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Christ du col d'Ares

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Prats-de-Mollo-la-Preste ; église Saint-Juste-et-Sainte-Ruffine

Numéro INSEE de la commune

66150

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Prats-de-Mollo-la-Preste

Nom de l'édifice

Église Saint-Juste-et-Sainte-Ruffine

Référence Mérimée de l'édifice

PA00104100

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle de la Pietat, vitrine de la petite alcôve du mur ouest

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé

Description matérielle

La statue est fixée par un piton au revers de la croix et sécurisée. La statue est en plusieurs éléments : bras rajoutés au corps. Christ traité en ronde bosse. Polychromie : entièrement repeint (les parties dorées ont été bronzinées) suite à une dégradation de la polycrhomie d'origine en sgraffito.

Description de l'iconographie

Le Christ porte une longue tunique dorée, resserée à la taille par une ceinture nouée. Cette tunique laisse apparaître sous la bronzine un décor polychrome et de sgraffito aux motifs de fleurs bleu et rouge. L'encolure de sa tunique, le pourtour de ses manches et le rebord bas de son habit ont été rehaussés d'un liseré doré. Les longs cheveux du Christ barbu retombent sur ses épaules. On trouve sur cette statue de nombreux critères du 12e siècle : Christ vêtu, vivant avec les yeux ouvert, les pieds cloués séparément, une couronne de roi sur la tête. Mais la souplesse du drapé de sa tunique en fait bel et bien une oeuvre moderne et en aucun cas une oeuvre romane comme il a été si souvent considéré. La croix sur laquelle le Christ est rapporté est noire et présente un pourtour rehaussé d'un filet doré. Ce n'est peut-être pas la croix d'origine.

Dimensions normalisées

H = 94 ; la = 62 ; pr = 14

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Restauration par Jacques Llado en 1982 : reprise de l'avant-bras droit, reprise de la traverse horizontale de la croix, repeint de bronzine sur la polychromie d'origine du drapé, retouches visage et drapé.

Historique

Siècle de création

18e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/06/15 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté numéro 56.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel