statue : Vierge à l'Enfant

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Latour-Bas-Elne ; église Saint-Jacques

Numéro INSEE de la commune

66094

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Nom de l'édifice

Église Saint-Jacques

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, polychrome, doré

Description matérielle

Anciennement, la sculpture était accrochée par un piton au revers, en partie supérieure du maître-autel. Description de la polychromie : dorure à la détrempe polie, carnations mates. Sculpture entièrement repeinte et redoée. Une couleur bleue est visible dans les lacunes (notamment au niveau du globe terrestre).

Description de l'iconographie

Vierge à l'Enfant représentaée debout, le pied droit en avant, vêtue d'une longue robe dorée et d'un drapé enroulé autour de son bras gauche et de sa hanche droite. Sa tête voilée laisse apparaître une partie de ses cheveux bruns. Dans sa main droite, elle tenais autrefois un attribut, aujourd'hui disparu comme son auréole. L'Enfant Jésus à peine vêtu d'un petit linge doré est assis dans sa main gauche. Il tient le gloe terrestre d'une main et serre l'autre contre sa poitrine. Il s'agissait sans doute d'une Vierge du Carmel ou du Rosaire à cause de son bras tendu. Le revers de la sculpture est doré.

Historique

Siècle de création

17e siècle

Description historique

Statue datant du 17e siècle présentée dans la niche du couronnement du maître-autel jusqu'en 2004. Il s'agit certainement de la sculpture d'origine de la cadireta (siège de procession). C'est probablement lors de lélaboration du maître-autel au XIXe siècle que la Vierge fut montée au couronnement. En effet, durant cette période, la fabrication d'un retable consistait à l'élaboration d'une structure nouvelle et les sculpture anciennes déjà conservées dans l'édifice étaient systématiquement réutilisées. De mémoire de paroissiens, c'est la disposition connue de tous, confirmée par une photographie du choeur prise vers 1912. Au retour de restauration de la cadireta en 2004, il a été décidé de descendre la Vierge à l'Enfant et de la placer dans le siège. Ainsi la niche du maître-autel resta vide pendant quelques mois jusqu'à la découverte et l'acquisition en mars 2005 par l'Association Saint-Jacques de Latour-Bas-Elne d'une statue de Vierge à l'Enfant de la même époque aux dimensions assez proches. La cadireta (mentionnée dans l'inventaire des Domaines de 1906) et la Vierge à l'Enfant sont présentées aujourd'hui sur l'autel galbé de la chapelle de la Vierge.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/06/18 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Catherine Bonneau, Histoire de la commune de Latour Bas Elne (recherches historiques, documents d'archives, bibliographie, témoignages, photographies), s.l.n.d. ; Abbé Albert Cazes, Saint-Cyprien, Latour-Bas-Elne, Perpignan, Impr. Labau, 1969 (Guide touristique).

Sources d'archives et bases de données de référence

Archives CDCROA66 : compte-rendu d'examen-diagnostic, commune de Latour-Bas-Elne, église paroissiale Saint-Jacques, objets mobiliers, réalisé par l'équipe du CDCROA le 19 décembre 2001. Archives privées de Mr René Escaro : reproduction d'une photographie (vers 1912) : vue intérieure de l'église vers le choeur.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel