ciboire

Désignation

Dénomination de l'objet

Ciboire

Titre courant

Ciboire

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Ur ; église paroissiale Sainte-Eugénie

Numéro INSEE de la commune

66218

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Saillagouse

Nom de l'édifice

Église paroissiale Sainte-Eugénie

Référence Mérimée de l'édifice

PA00104146

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : repoussé, percé

Indexation iconographique normalisée

Ornement végétal, angelot ; Christ en croix

Description de l'iconographie

Décor de feuilles généralisé de la coupe au pied. Le décor de la bordure du pied est enrichi de jours. Noeud boule orné de têtes d'anges entre deux bagues godronnées.

Dimensions normalisées

H = 27 ; pied : d = 14,5.

Précisions sur l'état de conservation

Lacune d'une branche de la croix sommitale su couvercle.

Inscription

Poinçon de maître

Précisions sur l'inscription

Poinçon : VAL / ETTE.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Valette Pierre (orfèvre)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Languedoc-Roussillon, 66, Perpignan

Siècle de création

1ère moitié 18e siècle

Description historique

Ce ciboire a été réalisé par l'orfèvre Pierre Valette actif à Perpignan de 1687 à sa mort en 1742. La paroisse voisine de Porta conserve une pièce identique du même orfèvre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2009/08/28 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : un ciboire, argent, par Pierre Valette, Perpignan, 1687-1742.

Numéro de l'arrêté de protection

2009-054

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2010