POP

Plateforme ouverte du patrimoine

lutrin (aigle-lutrin)

Désignation

Dénomination de l'objet

Lutrin

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Aigle-lutrin

Titre courant

Lutrin (aigle-lutrin)

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hautes-Pyrénées (65) ; Tarbes ; cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède

N° INSEE de la commune au moment de la protection

65440

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Canton

TARBES

Nom de l'édifice

Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède

Référence Mérimée de l'édifice

PA00095426

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Fonderie

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : fondu, ciselé, doré, gravé ; laiton

Description matérielle

Base triangulaire montéé sur pieds en griffes et présentant sur chaque face un cartouche au milieu duquel se voit le Christ, la Vierge et Saint Augustin (?). La fusée, triangulaire, contre laquelle s'appliquent trois consoles amorties par des têtes d'anges, est surmontée d'un noeud aplati à godrons portant une sphère sur laquelle s'élève un aigle, les ailes éployées.

Indexation iconographique normalisée

Vierge ; Christ ; saint Augustin : coeur ; aigle ; angelot ; lion : patte ; palmette ; godron

Description de l'iconographie

Un aigle aux ailes déployées surmonte le lutrin et sert de pupitre. En dessous, trois consoles sont amorties par des angelots. Le pied, reposant sur trois pattes de lion, est orné de trois médaillons dans des cartouches, représentant le Vierge et le Christ en buste, de profil vers la gauche pour la Vierge et vers la droite pour le Christ. Le troisième médaillon représente saint Augustin assis à une table, une plume dans la main droite et un coeur enflammé dans la gauche. Des godrons et des palmettes complètent le décor.

Dimensions normalisées

H = 205

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Quelques manques et fissures dans le métal. Il manque quelques vis anciennes. Restauré en 2010 par Materia Viva (Toulouse) à la suite d'une chute du lutrin lors d'un déplacement dans le choeur.

Inscription

Marque d'auteur, date

Précisions sur l'inscription

Marque d'auteur et date, gravées au burin sous la tablette formant pupitre : FAIT PAR PIERRE CHRISTOPHE DE LAMACQUE MAITRE FONDEUR RUE DE LA FERRONERY AUX TROIS CHANDELIERS D'ARGEANT A PARIS EN 1730.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

2e quart 18e siècle ; limite 19e siècle 20e siècle

Année de création

1730

Description historique

Les cartouches fixés sur le pied sont de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle : le dessin des figures, la dorure, le traitement des fonds sont très différents et d'une qualité moindre que le reste du lutrin. Figure dans l'inventaire dressé suite à la séparation des églises et de l'Etat.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1903/10/21 : classé au titre objet

Numéro d'inventaire affecté à l'objet

70

Référence(s) de publication(s)

Caddau, 1911, p. 1027-108. Laffon, 1963, p. 91.

Sources d'archives et bases de données de référence

Materia Viva, Rapport d'intervention, Toulouse, février 2011 ; Inventaire 2010-2011 d'Etienne Bertrand

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

1/6