châsse de saint Eloi

Désignation

Dénomination de l'objet

Châsse

Appelation d'usage

De saint Eloi

Titre courant

Châsse de saint Eloi

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Noyon ; ancienne cathédrale Notre-Dame

Numéro INSEE de la commune

60471

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Canton

Noyon

Nom de l'édifice

Ancienne cathédrale Notre-Dame

Référence Mérimée de l'édifice

PA00114786

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture

Structure et typologie

Plan (ovale), colonne (8), pied (8)

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne (en plusieurs éléments) : taillé, tourné, décor dans la masse, décor en bas-relief, décor en demi-relief, décor en ronde-bosse, doré

Indexation iconographique normalisée

Apôtre, saint Médard, sainte Godeberthe, ange, pot à feu, lion

Dimensions normalisées

H = 93 ; l = 117 ; pr = 95

Inscription

Date (sur l'oeuvre), inscription (sur l'oeuvre)

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Poisson (sculpteur) ; Sallé (doreur)

Etape de création

Copie

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1830

Description historique

Châsse de saint Eloi, copie de la châsse en argent doré de 1623, détruite à l'époque révolutionnaire. L'ancienne châsse est ainsi décrite (description ancienne) : En dôme, oblongue, ayant quatre faces surmontées d'un fronton et soutenues par des colonnes représentant sur le devant saint Eloy, sur le derrière sainte Godeberthe, à l'un des côtés saint Sébastien et à l'autre Tobie, à l'entour sont les statues des douze apôtres. Saint Eloi a quatre bagues et sainte Godeberthe une. Ladite châsse a trois pieds de hauteur sans y comprendre la lanterne, trois pieds et demi de longueur et deux pieds et demi de largeur.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1991/03/13 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : La châsse d'argent doré initiale a été détruite à la Révolution. Mais une description très précise de 1793 a permis la construction fidèle au début du 19e siècle d'une seconde châsse.

Observations

Fiche et photographie manquantes.

Sources d'archives et bases de données de référence

Liste du conservateur des antiquités et objets d'art R. Schuler de décembre 2011.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel