ensemble décoratif de 4 éléments : retable, rose, tympan trilobé et statue de Vierge à l'Enfant

Désignation

Titre courant

Ensemble décoratif de 4 éléments : retable, rose, tympan trilobé et statue de Vierge à l'Enfant

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Fontaine-Chaalis ; église Saint-Saturnin

Numéro INSEE de la commune

60241

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Nom de l'édifice

Église Saint-Saturnin

Description

Catégorie technique

Peinture, sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Lave (support) : émail, pierre : taillé, peint

Description matérielle

Lave émaillée, sauf pour la Vierge à l'Enfant en pierre polychrome.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre déposée

Inscription

Signature

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Balze Paul (peintre)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Hainguerlot de Vatry Rose Paméla (commanditaire), Jacquemart-André Nélie (donateur)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Picardie, 60, Fontaine-Chaalis, abbaye de Chaalis, chapelle Sainte-Marie

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1875, 1879

Description historique

Cet ensemble a été réalisé par Paul Balze pour la chapelle Sainte-Marie de l'abbaye de Chaalis entre 1875 et 1879, à la demande de Madame de Vatry, propriétaire des lieux depuis 1850. En 1902, Madame André acquiert le domaine et fait démonter le décor de Paul Balze, le donnant à l'église de Fontaine-Chaalis.
Paul Balze et son frère Raymond étaient parmi les plus proches élèves d'Ingres. A l'abbaye de Chaalis, l'intervention de Paul Balze a d'abord consisté à restaurer les fresques du Primatice. Parallèlement, il est chargé de toute la décoration intérieure et extérieure de la chapelle, dans le goût néo-gothique alors à la mode. A l'intérieur, le retable de Paul Balze est scellé au-dessus de l'autel. A l'extérieur, il dispose la statue de la Vierge à l'Enfant nommée également Vierge dorée au milieu de la balustrade fleurdelisée. De même, des émaux colorés garnissent les éléments de la rosace du 13e siècle, rendus aveugles au 16e siècle pour ménager l'espace de l'Annonciation peinte sur la contre-façade. Enfin, d'autres émaux remplissent le trilobe surmontant la porte d'entrée. Au-delà de ces éléments transférés à l'église de Fontaine-Chaalis, c'est un programme décoratif complet que réalise Paul Balze, dans le style inspiré par Viollet-le-Duc : peintures murales et pavage à l'intérieur de l'édifice, sculptures à l'extérieur.£La technique de la lave émaillée est attribuée par Adolphe Thiers à un certain Dutrieux qui communiqua sa technique au chimiste Ferdinand Mortelèque. Ce dernier mit au point une méthode de peinture à l'émail sur lave dans les années 1827-1828, procédé utilisé pour la première fois pour une commande de peinture religieuse en 1830 : un devant d'autel destiné à Sainte-Elisabeth (Paris). Paul Balze reprend cette technique et poursuit des recherches sur les pigments.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2012/02/20 : classé au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

2012-020

Référence(s) de publication(s)

Jean-Marc Vasseur. 'L'œuvre de Paul Balze à l'abbaye de Chaalis'. Revue de l'art, 2009-3, n°165, p. 67-72

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Retable, rose, tympan, statue

Références des parties constituantes étudiées

PM60003516, PM60003517, PM60003518, PM60003519

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2012

1/4
statue : Vierge à l'enfant dite la Vierge dorée
statue : Vierge à l'enfant dite la Vierge dorée
Ministère de la Culture (France), Conservation des antiquités et des objets d’art de l'Oise – Tous droits réservés
Voir la notice image