POP

Plateforme ouverte du patrimoine

ensemble de 10 crédences

Désignation

Dénomination de l'objet

Crédence (10)

Titre courant

Ensemble de 10 crédences

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Compiègne ; église paroissiale Saint-Jacques

N° INSEE de la commune au moment de la protection

60159

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Canton

Compiègne

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Jacques

Référence Mérimée de l'édifice

PA00114614

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Marbrerie ; menuiserie

Structure et typologie

D'applique ; suspendu ; pied

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre veiné (rose) : taillé, poli ; bois : taillé, peint doré, sur apprêt, décor en relief, décor dans la masse

Description matérielle

Les crédences sont placées contre les supports de la croisée du transept et contre les quatre supports les plus proches du maître autel. Le plateau de chacune d'entre elle est en marbre des Pyrénées sur pied en bois peint doré sur apprêt blanc. L'ensemble est constitué de 6 petites consoles suspendues de type tablette et de 4 tables d'applique.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (chute végétale, coquille, rinceau)

Dimensions normalisées

H=50 ; la= 49 ; pr= 38 ; dimensions de la paire des tables d'applique en console ; dimensions de la série de 4 tables d'applique : h=87, la=84, pr=50

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Une petite console suspendue a été refaite et enduite à la bronzine à la suite d'un acte de vandalisme. Quelques éclats dans la dorure.

Historique

Siècle de création

3e quart 18e siècle ; 4e quart 18e siècle

Description historique

Ensemble de deux séries de crédences, la première constituée de six tablettes dites en console, la seconde de quatre tables d'appliques monopodes. Il appartient à l'ensemble homogène de la décoration mis en place entre 1773 et 1777 par le père Boulanger, curé de la paroisse, grâce à la générosité de Louis XV. Ces éléments non classés en tant que tel, sont englobés dans l'arrêté de classement portant sur la décoration du choeur.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre immeuble

Date et typologie de la protection

1907/04/13 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Liste départementale de 1978 : décoration du choeur, marbre et bois doré, 1767 1776

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble de décors et de mobiliers dans le choeur

Référence de l'ensemble

PM60000588

Date de l'enquête ou du récolement

1993

Date de rédaction de la notice

1994