orgue de tribune : partie instrumentale de l'orgue

Désignation

Dénomination de l'objet

Partie instrumentale de l'orgue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Orgue de tribune

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

186 : numéro ancienne base orgues

Titre courant

Orgue de tribune : partie instrumentale de l'orgue

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Pont-Sainte-Maxence ; église Sainte-Maxence

Numéro INSEE de la commune

60509

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Canton

Pont-Sainte-Maxence

Nom de l'édifice

Église Sainte-Maxence

Référence Mérimée de l'édifice

PA00114818

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sur le revers de la façade ouest

Description

Catégorie technique

Facture d'orgue

Structure et typologie

À air

Matériaux et techniques d'interventions

Bois ; étain

Description matérielle

La console, en fenêtre, comporte deux claviers manuels (positif, 7 jeux ; grand orgue, 5 ejux) et un pédalier à la française (2 jeux).

Dimensions normalisées

H = 500 ; la = 322 ; pr = 103

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

L'instrument est en ruine et ne fonctionne plus.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Thiérry Pierre (facteur d'orgues)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Picardie, 60, Noyon, Hôtel-Dieu, chapelle Saint-Jean-Baptiste ; lieu de provenance : Picardie, 60, Estrées-Saint-Denis

Siècle de création

17e siècle

Description historique

La paroisse de Pont-Sainte-Maxence a acquis en 1806 l'orgue de la chapelle de l'Hôtel-Dieu de Noyon en remplacement de son orgue détruit pendant la Révolution. Il a été installé en 1808 par Baudoux et à cette date on a posé comme décoration le positif venant d'Estrées-Saint-Denis. L'instrument a été réparé et transformé en 1856 par Bertrand. De nouveaux travaux ont été entrepris en 1879 par Gadault et en 1894 par Henri Firmin (soufflerie). L'orgue avait été restauré en 1758, alors qu'il était toujours à Noyon, par Claude Deschamps.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1976/01/14 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Orgues de Picardie, Oise, Amiens : Assecarm, 1989.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Orgue de tribune

Référence de l'ensemble

PM60003498

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1997