fragment d'une pièce murale de la tenture de la vie de saint Pierre : saint Pierre fuyant Rome rencontre le Christ 'Domini, quo vadis ?'

Désignation

Dénomination de l'objet

Pièce murale

Titre courant

Fragment d'une pièce murale de la tenture de la vie de saint Pierre : saint Pierre fuyant Rome rencontre le Christ 'Domini, quo vadis ?'

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; BEAUVAIS ; cathédrale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

60057

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Canton

Beauvais

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

PA00114502

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Armoire de la bibliothèque paroissiale (en 1924)

Description

Catégorie technique

Tapisserie sur métier

Matériaux et techniques d'interventions

Soie

Indexation iconographique normalisée

Saint Pierre, Christ, Rome, diable

Description de l'iconographie

Le fragment montre une scène complète : l'épisode où saint Pierre, fuyant Rome et rencontrant le Christ, s'agenouille devant son maître et lui dit 'Domine, quo vadis ?'. Le Christ lui répond qu'il va à Rome pour y être de nouveau crucifié. Saint pierre, nimbé, vêtu d'une chape rouge, mains jointes, est agenouillé de profil à droite devant le Christ qui est vêtu d'une robe pourpre dont le col et les manches sont bordés d'orfrois perlés. De la main gauche le Christ fait un geste de réprimande, de la droite il tient une croix processionnelle aux extrémités tréflées au bout d'une longue hampe. Il a derrière la tête un nimbe d'or perlé à croix rouge. Au-dessus des têtes deux phylactères où sont inscrites la question de Pierre et la réponse du Christ : 'Domine, quo vadis', 'Veni o Romam iteru crucifigi'. La scène se passe dans une prairie émaillée de fleurs au premier plan où l'on voit le mot 'Paix' sur une banderole, à la porte de Rome qui sert de fond au tableau. A la partie supérieure l'inscription 'Comment saint Pierre issant / de Rome vit Jhuccrist venir / à lui et lui demanda où il all/'. A gauche de cette scène l'amorce d'une autre scène où l'on voit les pieds et la queue d'un diable de couleur verte et les dernières lettres d'une inscription 'a ciel / re'. Du côté droit l'amorce d'une troisième scène où, dans un intérieur, on voit un personnage qui porte une épée au côté.

Dimensions normalisées

H = 272, l = 80 cm.

État de conservation (normalisé)

Fragment

Précisions sur l'état de conservation

Partie centrale d'une pièce murale coupée verticalement en son milieu, qui avait sans doute à l'origine des proportions analogues et présentait plusieurs scènes comme les pièces complètes de la même tenture. Les couleurs sont fanées comme sur les autres pièces de la tenture mais le revers a gardé tout l'éclat des tons.

Inscription

Inscription concernant la représentation

Historique

Siècle de création

Milieu 15e siècle

Description historique

Ce fragment de pièce murale a été trouvé dans un placard où il était resté longtemps oublié. Il est ce qui reste de la tapisserie n°8 de la tenture de la vie de saint Pierre. Cette tapisserie fut commandée en 1460 par Guillaume de Hellande, évêque de Beauvais de 1444 à 1462. La donation fut confirmée par un codicille spécial le 31 décembre 1461, juste avant la mort du prélat. Dans l'inventaire de la cathédrale du 25 août 1790, il est question de onze morceaux de différentes grandeurs. Ces fragments aujourd'hui conservés permettent de restituer 11 tapisseries représentant la vie de saint Pierre tirée des Actes des Apôtres ou de la Légende dorée. Chacune des pièces comporte les armoiries de l'Evêché de Beauvais et de celle de Guillaume de Hellande surmontées de sa croix d'évêque. Le mot PAIX apparaît de nombreuses fois : au milieu des feuillage, sur le sol ou sur les fonds, sur le devant des colonnettes. Le mot veut-il commémorer la 'Paix' signée en juin 1444 entre Charles VII, roi de France et Henri VI, roi d'Angleterre? à moins qu'il n'évoque une parole de saint Pierre : 'la guerre ne naît que du péché et où il n'y a pas de péché, il y a la paix', phrase dans laquelle Guillaume de Hellande aurait puisé sa devise personnelle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1925/04/21 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Abbé Tesson. 'La plus ancienne tapisserie de la cathédrale'. Echo paroissial, 2e année, mai 1923, n° 14, p. 14, fig.

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Tenture de la vie de saint Pierre

Référence des l'ensemble

PM60000099