tableau : La Crucifixion

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : La Crucifixion

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Noyelles-lès-Seclin ; place de Eglise ; église Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

59437

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Nord-Pas-de-Calais

Canton

Seclin-Nord

Adresse de l'édifice

Eglise (place de)

Nom de l'édifice

Église Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

PA00107765

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de dépôt : Nord-Pas-de-Calais ; Nord ; Noyelles-lès-Seclin ; mairie

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Rectangulaire horizontal

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

La scène représente la Crucifixion avec les deux larrons en croix, la Vierge et saint Jean l'Evangéliste, ainsi que saint Dominique agenouillé au pied de la croix avec son chien et un lys. Les proportions naturelles ne sont pas respectées entre les crucifiés, beaucoup plus petits, et la Vierge, saint Jean et saint Dominique. Les personnages sont représentés sur un fond de paysage avec une ville, évoquant Jérusalem, à l'arrière-plan. Les larrons ont les mains clouées et non liées. Des phylactères sortent de la bouche du bon larron, de celles du Christ et de saint Dominique. La toile est en un lé et le cadre est d'origine. Il s'agissait peut-être à l'origine d'un devant d'autel.

Indexation iconographique normalisée

Crucifixion, saint Dominique de Guzman (chien, lys), Vierge, saint Jean l'Evangéliste, Jérusalem, I. N. R. I.

Description de l'iconographie

Saint Dominique est agenouillé devant la croix

Dimensions normalisées

H = 90 ; l = 146 ; Dimensions prises à l'ouverture du cadre. Dimensions prises avec le cadre : h = 106 ; l = 162

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

La couche picturale présente des manques, notamment dans le voile de la Vierge. Le tableau n'a pas été rentoilé, la toile d'origine est fragile. Au revers, sur les deux côtés une longue bande de toile a été repliée. Le tableau a été 'restauré' par un peintre amateur en 2004. D'après les observations, le vernis a été allégé de manière inégale. Des renforts ont été placés ponctuellement au revers à l'emplacement de déchirures (visage et bras du mauvais larron, bas de la robe de la Vierge. . . ). Les deux traverses d'origine ont été remplacées. Quatre baguettes de renfort en bois ont été clouées sur le cadre. Deux bandes de renfort ont été collées sous ces baguettes. Le tableau a été mal replacé dans le cadre : par rapport à une photographie prise en 1996, la main du mauvais larron a désormais disparu en partie sous le cadre et une bande marron apparaît en bas, autrefois cachée sous le cadre.

Inscription

Date (peinte, sur l'oeuvre), inscription (peinte, sur l'oeuvre, latin), cachet, inscription concernant une restauration

Précisions sur l'inscription

Date peinte sur une pierre en bas, à gauche : 1624. Inscriptions en latin sur des phylactères, sortant de la bouche de différents personnages. Inscription sortant de la bouche du bon larron : 'MEMENTO MEI DUM VENERIS IN REGNUM TUUM' (Evangile de saint Luc, XXIII. 42-43). Inscriptions sortant de la bouche du Christ : 'HODIE MECUM ERIS IN PARADISO' (Evangile de saint Luc, XXIII. 43) , 'MULIER ECCE FILIUS TUUS' (Evangile de saint Jean, XIX. 26-27) , 'ECCE MATER TUA' (Evangile de saint Jean, XIX. 27). Inscription sortant de la bouche de saint Dominique : 'TRAHE ME POST TE' (Cantique des Cantiques). Cachet du 'restaurateur' apposé deux fois au revers, sur une baguette de renfort : 'Jean-François Mulier artiste peintre carillonneur 9 bd Hentgès 59113 Seclin Tél. 90. 00. 02'. Inscription concernant une restauration sur une baguette : 'Restauré en 2004'.

Historique

Personne morale créatrice de l'objet

Flamande (école)

Lieu de création

Nom historique du lieu d'exécution : Flandre

Siècle de création

1er quart 17e siècle

Année de création

1624

Description historique

Le tableau est daté 1624 ; il est dû à un artiste flamand anonyme. D'après A. Donetzkoff, ce tableau aurait pu être peint pour le couvent des Dominicains de Lille et vendu vers 1660 lors de la reconstruction de leur chapelle. Le tableau est actuellement déplacé à la mairie.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2007/10/05 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Inscrit au titre objet le 28/06/1968.

Numéro de l'arrêté de protection

N°85

Observations

Fiche Inventaire par Catherine Guillot et Alexis Donetzkoff (2005).

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de rédaction de la notice

2006