deux autels latéraux

Désignation

Dénomination

autel (2)

Précision sur la dénomination

autel secondaire

Titre courant

deux autels latéraux

Localisation

Région

Grand Est

Département

57

Commune

Gros-Réderching

Numéro INSEE de la commune

57261

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Canton

Rohrbach-lès-Bitche

Edifice de conservation

église paroissiale

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

nef, de part et d'autre de l'arc triomphal

Description

Catégorie technique

menuiserie

Matériaux et techniques

bois : peint, peint, doré

Commentaire description

Les deux autels latéraux sont pratiquement identiques dans l'ordonnance de leur structure. Les autels proprement dits sont en tombeau droit aux côtés galbés. Ils supportent un retable architecturé à niche, très élancé, sommé par un couronnement rectangulaire plus haut que large, couvert d'un arc infléchi et épaulé aux arrêtes par d'étroits ailerons butant à leur base contre des pots-à-feu (de plan carré pour l'autel nord, circulaire pour celui du sud). Des ailerons refaits après la dernière guerre accostent le retable dont la partie centrale, concave, est occupée par une niche et encadrée par deux colonnes à fût galbé et chapiteaux composites, plantées de biais. L'entablement et le soubassement forment plusieurs ressauts : ceux du bas se décrochent en piédestaux sous les colonnes.

Représentation

Annonciation, Providence, Vierge à l'Enfant (globe, dragon), saint Joseph (Enfant Jésus), symbole : triangle, motif rocaille, fleurs, coquille

Précision sur la représentation

Les décors, choisis dans le vocabulaire de la rocaille, diffèrent quelque peu d'un autel à l'autre dans le choix des motifs et leur agencement. Dans une composition de volutes feuillagées symétriquement distribuées, de fleurs et de coquilles ajourées, un cartouche renferme, sur le devant de l'autel gauche, la scène de l'Annonciation, traitée en demi-relief, sur celui de droite, des lettres entrelacées (AGATHA) rappelant l'ancien patronage. Le tracé de la moulure qui enveloppe le panneau diffère légèrement d'un meuble à l'autre dans les deux montants verticaux qui s'ingénient à suivre le galbe des côtés. Des motifs rocailles asymétriques couvrent les parties en ressaut du soubassement et de l'entablement du retable, les écoinçons de chaque côté du cintre de la niche ainsi que le tympan demi-circulaire qui s'établit au pied du couronnement. Celui-ci est orné à gauche d'une Providence, à droite d'un triangle trinitaire rayonnant. La Vierge couronnée à l'Enfant, qui se tient debout dans la niche gauche, écrase le dragon écroulé sur le globe. Le saint Joseph à l'Enfant lui fait pendant.

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 18e siècle

Commentaire historique

Oeuvres exécutées en 1755-1756.

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

propriété d'une association diocésaine

Nature de la protection MH

classé au titre objet

Date de protection

1988/12/09 : classé au titre objet

Bibliographie

Ch. et H. Hiegel et M.F. Jacobs, Oeuvres lorraines de Martersteck, menuisiers-sculpteurs à Woelfing-lès-Sarreguemines au 18e siècle, Le Pays lorrain, Nancy, 1983, n°4, p.210-211.

Références documentaires

Cadre de l'étude

liste objets classés MH

Dossier

dossier individuel