POP

Plateforme ouverte du patrimoine

retable

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Titre courant

Retable

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meuse (55) ; Bar-le-Duc ; église Saint-Etienne

N° INSEE de la commune au moment de la protection

55029

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Canton

Bar-le-Duc-Nord

Nom de l'édifice

Église Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00106466

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bras sud du transept, contre le mur ouest

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre (noir) : taillé, doré ; calcaire : taillé

Description matérielle

Reposant sur un stylobate, deux colonnes en marbre noir lisses, à chapiteau corinthien doré supportent un morceau d'entablement.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation

Description de l'iconographie

Draperie funèbre peinte en forme de manteau princier devant laquelle est placé le squelette. il s'encadre dans une bordure composée de panneaux de marbre noir sertis dans la pierre Blanche. au dessus du squelette, s'érige un écusson sans armoiries, timbre d'un casque à onze grilles d'où s'échappent des lambrequins de feuillages. tout autour s'enroule le collier de la toison d'or. autour du squelette, on voit entre les panneaux octogonaux, douze petites consoles. On distingue en dessous du squelette des armoiries effacées

Dimensions normalisées

H = 475 ; la = 233

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

12 statuettes sur les petites consoles

Inscription

Armoiries

Précisions sur l'inscription

Armoiries (sous le squelette).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Siècle de création

16e siècle ; 1ère moitié 18e siècle ; 4e quart 18e siècle

Année de création

1790

Description historique

Les colonnes, chapiteaux et entablement proviennent du maître-autel de saint Maxe, et datent du début du 18e siècle. la draperie funèbre fut peinte par Varambel en 1790. Les armoiries sous le squelette datent du 16e siècle. Le squelette de Ligier Richier a été classé en 1898. Des statuettes se trouvaient sur les consolettes : statuettes de 38 à 40 cm de haut représentant les apôtres. Sur les douze il n'en reste que six déposées au musée de Bar-le-Duc, les autres furent détruitent en novembre 1793.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1993/12/07 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Autel-retable

Référence de l'ensemble

PM55000924

1/4