paire de torchères à neuf branches de lumière

Désignation

Dénomination de l'objet

Chandelier (2)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Torchère

Titre courant

Paire de torchères à neuf branches de lumière

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meurthe-et-Moselle (54) ; Haroué ; château de Craon

Numéro INSEE de la commune

54253

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Nom de l'édifice

Château de Craon

Référence Mérimée de l'édifice

PA00106043

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de dépôt : Île-de-France, 78, Maisons-Laffitte, château de Maisons

Description

Catégorie technique

Luminaire, fonderie

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : patiné, ciselé, doré, frêne : taillé, peint

Description matérielle

Une paire de torchères à neuf branches de lumières : fût cannelé, ornées de feuilles d'acanthe, palmette, godrons, cordes, myosotis, trois pieds en griffes de lion, base triangulaire, socle incurvé. Métal : bronze patiné, ciselé et doré. Bois (socle) : frêne peint.

Dimensions normalisées

H = 132,5 ; la = 58,5 ; h (socle) = 31

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Thomire Pierre-Philippe (fondeur)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Île-de-France, 93, Saint-Ouen, château

Siècle de création

1er quart 19e siècle

Année de création

1821, 1822

Description historique

Paire de torchères appartenant à un ensemble d'objets mobiliers provenant de la commande privée passée par le roi Louis XVIII pour l'ameublement du château de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis, PA00079960) offert à Madame Zoé-Victoire Talon, comtesse du Cayla (1785-1852), qui rachètera officiellement le château à l’architecte Huvé, le 29 octobre 1822. Après 1869, la fille de la comtesse du Cayla, épouse du prince de Beauvau-Craon, fait transférer ce mobilier et les oeuvres d'art commandées ou acquises par Mme du Cayla dans le château de Craon, à Haroué (54) où il a été conservé par succession. Depuis le 9 décembre 2016, elles sont conservées au château de Maisons à Maisons-Laffitte. Inv. de 1852 : ce modèle attribué à Thomire se trouvait dans plusieurs pièces du château en différentes tailles : dans la salle à manger, deux paires, dans la salle de billard, trois paires à neuf lumières, dans le salon, une autre paire à neuf lumières.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2016/06/02 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

CDOM Juillet 2015. CNMH du 20/10/2015. Acheté par l'État le 31 mars 2007.

Numéro d'inventaire affecté à l'objet

DPOM 2016-1493 (1 et 2)

Sources d'archives et bases de données de référence

Inventaire après décès de Zoé Victor Talon, comtesse du Cayla, veuve d'Achille Pierre Antoine de Baschy, comte du Cayla, pair de France, demeurant rue Saint-Dominique, n°40, 17 avril 1852 par maître Yver, le 17 avril 1852 (AN, minutier central, MC/ET/XVII/1276).

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel