décor d'architecture et clôture de la chapelle Saint-Joseph (grille)

Désignation

Dénomination de l'objet

Décor d'architecture, clôture de chapelle

Titre courant

Décor d'architecture et clôture de la chapelle Saint-Joseph (grille)

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meurthe-et-Moselle (54) ; Toul ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

54528

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00106374

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bas-côté nord, 4e chapelle, chapelle Saint-Joseph

Description

Catégorie technique

Sculpture, marbrerie, ferronnerie

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre, marbre, plâtre : peint, fer : forgé

Description matérielle

Ensemble de la chapelle Saint-Joseph, grille. Pierre blanche, marbres noirs et de couleurs, plâtre peint, fer forgé. L'autel de marbre rouge veiné de gris en forme de tombeau fortement galbé est inséré dans le décor de pierre blanche et de marbre noir qui en constitue le retable ; décor qui s'étend aux parois de la chapelle qui l'abrite et dont une grille basse limite la surface. Un soubassement assez élevé porte les dés de deux colonnes à chapiteaux corinthiens formant avant-corps et réunies par leur entablement ; le fronton triangulaire qui les surmonte n'est que le fruit d'une mauvaise restauration du siècle dernier. Occupant toute la surface entre ces colonnes, une large niche assez profonde, aux côtés et au plafond établis obliquement, est également entourée d'une large bordure sculpté de fleurs et de fruits. Destinée à la présentation d'un reliquaire (un buste d'argent de saint Joseph réalisé en 1680 et disparu lors de la Révolution), elle est aujourd'hui occupée par un tableau (voir le dossier le concernant). Sa partie inférieure régnant avec les dés des colonnes est remplie de part et d'autre d'une console par deux opulentes guirlandes. Le revêtement de chacune des parois latérales continue celui des parties inférieures du retable et se pare de deux pilastres doriques moins élevés que les colonnes, ayant leur propre entablement ; ils encadrent une sorte de niche sans profondeur dont le sommet se clôt en trapèze. L'une de ces niches aurait abrité le buste de Philippe Legras, Major de Toul, aux dépens duquel fut élevé cet ensemble. Une inscription restituée en 1886 en rapelle la mémoire, de même que ses armes également restituées sur l'entablement de gauche. Grille : la grille est composée par rapport à son axe de deux éléments longs disposés chacun entre deux étroits panneaux verticaux. Deux de ces panneaux se trouvent donc accolés au centre, constituant une porte de peu de largeur. Un jeu de volutes contrariées rehaussées de quelques discrets motifs végétaux et de fleurons, anime avec élégance les éléments longs, en une composition qui témoigne de l'habileté des ferronniers du milieu 18e siècle. Les panneaux verticaux sont d'un dessin moins heureux.

Dimensions normalisées

H = 650 ; la = 460 ; pr = 290 (Dimensions approximatives de la chapelle) ; Dimension de la grille : h = 80

Inscription

Inscription, date, inscription, armoiries

Précisions sur l'inscription

Inscription : VIRGINIS SPONSO SACRUM 1669 (cartouche coupant l'entablement). Date : 1669 (cartouche coupant l'entablement). Inscription : une inscription restituée en 1886 rapelle la mémoire de Philippe Legras, Major de Toul. Armoiries : les armes de Philippe Legras, Major de Toul, sont également restituées (sur l'entablement de gauche).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Toussaint Nicolas (sculpteur) ; Toussaint Jean (sculpteur)

Siècle de création

3e quart 17e siècle

Description historique

Oeuvres exécutées entre 1669 et 1672. Dû aux libéralités de Philippe Legras, écuyer, seigneur dela Ronxe, l'ensemble fut édifié de 1669 à 1672, en l'honneur d'un fragment de la ceinture de saint Joseph, détaché peu d'années auparavant de la relique insigne conservée à Joinville (Haute-Marne) ; Nicolas et Jean Toussaint, de Toul, en furent les auteurs.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1983/07/22 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

CAOA (69, 118)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel