autel retable du Sacré-Coeur

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, retable

Appelation d'usage

Autel du Sacré-Coeur

Titre courant

Autel retable du Sacré-Coeur

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meurthe-et-Moselle (54) ; Toul ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

54528

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00106374

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Transept, bras nord, contre la paroi est

Description

Catégorie technique

Sculpture, marbrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre, pierre : doré

Description matérielle

Marbres divers, pierre dorée. Il occupe toute la paroi est du croisillon nord du transept jusqu'au niveau de la coursuière. Le retable proprement dit est prolongé latéralement par un revêtement qui affirme davantage le caractère monumental de cet ensemble tout en marbres de différentes natures, à l'exclusion des bases et des chapiteaux à colonnes. En forme de tombeau, galbé sur sa face et ses côtés, l'autel porte par l'intermédiaire d'un gradin, un tabernacle flanqué de panneaux jouant le rôle de prédelle. Il est établi entre les hauts dés supportant deux colonnes corinthiennes en avant-corps sur le fond des pilastres, encadrant l'élément essentiel du retable, une large toile montrant le Christ au Sacré-Coeur de Girardet (classé le 5 décembre 1908). L'entablement qui se prolonge sur les revêtements latéraux, est couronné par un fronton cintré se décrochant au-dessus des colonnes. Les panneaux de marbre différent du fond et en léger relief, des revêtements latéraux portent, depuis la fin du siècle dernier, les statues de facture industrielle de la Bienheureuse Marguerite-Marie et de la Vénérable Louise de France. A la même initiative sont dûs les deux pots à feu en pierre blanche qui flanquent le fronton, sommé alors d'une statue de Marie-Madeleine au pied d'une haute croix. Un marbre gris veiné de blanc domine avec les fonds, les dés, le soubassement, les colonnes, les pilastres, le bandeau de l'entablement ; il fait valoir la tonalité rose mêlé de gris des panneaux latéraux, de l'architrave, de la corniche et du fronton. Chapiteaux, bases de colonnes et pilastres, cartouche du fronton sont en pierre et dorés. Des marches de plus d'éclat furent utilisées pour l'autel, son gradin et le tabernacle, une brèche claire, un rouge veiné de gris et de blanc dominent un marbre blanc accusant les parties ornementales. Avec les trois marches qui le précèdent, on retrouve le rouge veiné pour la première et la troisième, le gris veiné de blanc pour la deuxième.

Dimensions normalisées

H = 700 ; la = 656

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Inscription : IGNEM VENI MITTERE IN TERRAM L XII 49 (dans un cartouche occupant le fronton).

Historique

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Description historique

Oeuvres exécutées entre 1766 et 1768. L'édification de cet autel de la fin de 1766 aux premiers jours de 1768, il sera consacré le 23 janvier, polarisait dans la cathédrale et pour le diocèse, le culte du Sacré-Coeur. Elevé sur les instances de la reine Marie Leszczynska par la volonté de son père le duc roi Stanislas Leszczynski, payé sur l'argent de sa succession (10000 livres de France), il est dû à l'architecte de la cour Richard Mique (1728-1794), originaire de Nancy. Lonnoy (son nom ainsi orthographié avec la date 1757, figure au revers du tabernacle de la cathédrale de Nancy), marbrier à Charleville, en assuma la réalisation avec le concours du sculpteur Söntgen et de Girardet (1709-1778) pour le tableau. Il fut ainsi avec l'un des autels de la chapelle de Versailles, le premier à être dédié au culte du Sacré-Coeur. Notons comme une particularité liturgique qu'il fut doté d'un tabernacle alors que le saint sacrement était déjà conservé à l'autel majeur.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1983/07/22 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

CAOA (69, 118)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel