calice

Désignation

Dénomination de l'objet

Calice

Titre courant

Calice

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Cahors ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

46042

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Canton

Cahors

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00094997

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans la vitrine de la chapelle Saint-Gausbert (trésor).

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre volée

Informations relatives aux vols

Oeuvre volée le 5 juillet 2015.

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Argent : repoussé, ciselé, fondu, doré

Description matérielle

Calice avec fausse-coupe en argent repoussé, ciselé, fondu pour le décor et doré. Angelots et guirlandes rapportées.

Indexation iconographique normalisée

Flagellation du Christ ; Couronnement d'épines ; Jardin des oliviers ; Expulsion des marchands du Temple ; Jésus présenté au peuple ; Résurrection du Christ ; saint André ; saint Jean ; angelot ; ornement à forme végétale ; blé ; raisin ; guirlande

Dimensions normalisées

H = 34 ; d = 17

État de conservation (normalisé)

Altération optique de la surface

Inscription

1er titre Paris 1819-1838 ; grosse garnatie Paris 1819-1838 ; poinçon de maître

Précisions sur l'inscription

Poinçon de fabricant : une burette surmontée d'un point, avec comme première initiale la lettre F (en partie illisible).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Bertrand-Paraud F.-J. (orfèvre)

Personne morale créatrice de l'objet

Bertrand-Paraud F.-J. (atelier)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Île-de-France, 75, Paris

Siècle de création

1ère moitié 19e siècle

Année de création

1819 ; 1838

Description historique

Anciennement attribué à tort au fabricant parisien Louis-Jacques Berger, ce calice est en fait l'oeuvre du fabricant F.-J. Bertrand-Paraud dont le poinçon présente comme différent : une burette surmontée d'un point, avec comme première initiale la lettre F. La confusion est née du poinçon de fabricant partiellement illisible sur l'objet. L'inventaire des biens de la cathédrale Saint-Etienne appartenant à l'État dressé en 1906 porte mention : dans la grande sacristie (côté droit de l'abside), sous le n° 130, de 6 calices argent ordinaires avec patènes estimés ensemble 60 livres.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

1991/01/15 : inscrit au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Arminjon, C., Beaupuis, M., Bilimoff, M., Dictionnaire des poinçons de fabricants d'ouvrages d'or et d'argent de Paris et de la Seine, 1798-1838, 1838-1875, Paris, Imprimerie nationale, 1991, 1994, Coll. Cahiers de l'inventaire.

Sources d'archives et bases de données de référence

Documentation Service de l'Inventaire du Patrimoine (Conseil régional Midi-Pyrénées) ; Service de la Conservation des Antiquités et Objets d'Art (Conseil général du Lot) ; Archives départementales du Lot : 2Q1, Inventaire des biens de la cathédrale Saint-Etienne appartenant à l'État, 1906.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH ; inventaire du patrimoine mobilier des cathédrales propriété de l'Etat

Dénomination du dossier

Dossier individuel