bateau de transport fluvial : Roquio n° 10 Le Chantenay

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau à passagers

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Bateau de transport fluvial

Titre courant

Bateau de transport fluvial : Roquio n° 10 Le Chantenay

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Loire-Atlantique (44) ; Nantes

Numéro INSEE de la commune

44109

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Amarré à Nantes

Description

Catégorie technique

Patrimoine fluvial

Matériaux et techniques d'interventions

Fer, métal, bois

Description matérielle

Coque blanche, cabine blanche et noire avec partie en bois verni et structure en fer riveté. Moteur diesel Nanni-Mercédès de 120 cv. Jauge = 17,75 tx. Poids = 25 tonnes.

Dimensions normalisées

L = 15,80 ; la = 4,12 ; l = 1,30 (tirant d'eau) ; pds = 25

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Le Chantenay est le seul roquio conservé sinon à l'origine, du moins en l'état d'origine et dans l'esprit fidèle d'un témoin centenaire de l'histoire sociale de Nantes. Faute de plans disponibles, les chantiers d'Argenteuil ayant disparu, la reconstitution des plans du Chantenay a été confiée au Laboratoire de Recherche en Architecture Navale de l'Ecole Nationale d'Architecture de Nantes. C'est à partir des plans reconstitués de relevés sur le navire, avant démontage des superstructures et d'une abondante iconographie existante que la restauration a été effectuée en restant dans la configuration des années 1930. C'est en effet au cours de cette décennie que sur la pression des équipages la barre à roue fut déplacée d'une plateforme située à l'arrière, en plein air et soumise à la fmuée de la cheminée, à une timonerie fermée placée en avant de la cheminée. A partir des années 1950, les machines à vapeur de 60 cv furent remplacées par des moteurs diesel plus performants et moins coûteux en personnel.
En 2019-2020, restauration de la coque.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

chantiers d'Argenteuil (chantier naval)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 95, Argenteuil

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1888

Description historique

Construit à Argentueuil (95) par le chantier Bertin Frères en 1888 pour la Compagnie de Navigation de la Basse-Loire. Chantenay appartient à l'univers des bateaux de travail et du quotidien populaire. Construit en fer riveté, c'est un bateau de passagers qui assurait une liaison fluviale omnibus entre Nantes et ses cités satellites industrielles, portuaires et ouvrières, les chantiers navals et les conserveries de la Basse Loire. On peut parler d'un Vaporetto à la vénitienne, la similitude allant jusqu'à l'usage identique de pontons servant de stations. Nantes était d'ailleurs, avant les désastreux comblements des bras de la Loire, surnommée la Venise de l'Ouest. La Compagnie de Navigation de la Basse Loire (CNBL), fondée le 4 juillet 1883, avait l'ambition d'assurer des liaisons fluviales capables de répondre aux besoins migratoires quotidiens de la conurbation nantaise, les bacs assurant les passages d'une rive à l'autre se révélant insuffisants. Après une première liaison fluviale Nantes-Saint-Nazaire, la CNBL mit en service une ligne d'omnibus à travers Nantes jusqu'à Chantenay. Le premier vapeur commandé aux chantiers Dubigeon de Chantenay fut baptisé Roquio du nom d'une fête populaire L'Assemblée du Roquio reprenant le surnom de Jean Moreau, un habitant de Trentemoult, un peu benêt dont les noces arrangées par des garnements avec une voiine simplette avaient été un événement festif mémorable. La CNBL décida de passer commande aux chantiers Bertin Frères d'Argenteuil de six autres petits vapeurs, nommés de façon générique des roquos portant chacun le nom d'une commune ou d'un quartier des bords de Loire. Chantenay est le premier a avoir été livré en 1888, suivi de cinq autres de 1888 à 1891 et d'un septième en 1896. IL accueillait cent passagers, soit en salon-cabine avec banquettes de bois vernis, soit en plein air sur la plage avant. Le Chantenay est âgé de 124 ans. C'est l'un des plus vieux bateaux français en service. Sauf erreur, il partage avec le petit dériveur de 4m80 Le Vézon, une yole de Chatou et le canot de sauvetage Benoît-Champy de Cayeux-sur-Mer, le rare privilège d'avoir été lancé avant 1890. Il est le plus grand des quatre avec ses 15,80 m de longueur.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2013/03/26 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Propriété de l'Association Bateaux du Port de Nantes (ABPN).

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/3
bateau de transport fluvial : Roquio n° 10 Le Chantenay
bateau de transport fluvial : Roquio n° 10 Le Chantenay
© Ministère de la Culture (France), Conservation des antiquités et objets d'art de Loire-Atlantique, tous droits réservés
Voir la notice image