reliquaire dit de Polignac (diptyque) : Vierge en majesté, Christ trônant.

Désignation

Dénomination de l'objet

Reliquaire

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Diptyque

Appelation d'usage

Dit de Polignac

Titre courant

Reliquaire dit de Polignac (diptyque) : Vierge en majesté, Christ trônant.

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Le Puy-en-Velay ; monastère Sainte-Claire

Numéro INSEE de la commune

43157

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Canton

Le Puy-en-Velay

Nom de l'édifice

Monastère Sainte-Claire

Lieu de déplacement de l'objet

Lieu de dépôt : Auvergne, Haute-Loire, Le Puy-en-Velay, cathédrale (trésor)

Description

Catégorie technique

Menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, décor en bas-relief

Description matérielle

Reliquaire composé de deux volets dont la face interne est divisée en cinquante petites cases contenant chacune une relique. Ces petits casiers sont surmontés d'un décor sculpté et peint.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant : en majesté, scène biblique (Christ, trône), ornementation (remplage flamboyant)

Description de l'iconographie

Le diptyque dit de Polignac est une oeuvre de la première moitié du XIVe siècle. Il se compose de deux panneaux autrefois reliés par des charnières et aujourd'hui désassemblées (h = 51 x la = 31 par panneau). Chaque panneau est en bois, peint sur chaque face avec sur la face intérieure cinquante logettes à reliques dont la liste a été établie lors de l'exposition consacrée au monastère de Sainte-Claire en 1982. Le premier panneau du diptyque porte au revers une scène centrale qui représente le christ en croix entouré des saintes femmes sur sa droite et de deux autres personnages sur sa gauche que l'on ne peut identifier avec certitude. La tête du christ a disparu en partie, de même que la partie basse du corps au niveau du périzonium. Il existe également deux autres grandes lacunes, l'une sous la traverse droite de la Croix, l'autre à l'extrême droite de la scène, les têtes des deux personnages étant coupées. Le reste de la scène est criblé de petites lacunes. Cette crucifixion est entourée de douze personnages tenant des phylactères et une inscription permet de les indentifier ; il s'agit d'apôtres et de prophètes. Les quatre de la partie haute ont en grande partie disparu ; le premier, en partant de la gauche, possède seulement le tiers inférieur de son corps, le second, la moitié droite sans la tête, le troisième les deux tiers inférieur. Les autres apôtres conservent une bonne visibilité sauf le dernier en bas à droit dont le tiers inférieur droit a disparu. L'ensemble de cette face est criblée, comme la scène centrale déjà décrite, de petites éraflures et écaillures. A l'avers (face intérieure) : la scène centrale représente la Vierge assise sur un trône et portant l'Enfant-Jésus sur ses genoux ; l'ensemble est bien conservé de même que le fond d'or à rinceaux. Cette scène est encadrée d'une arcature gothique, en relief, avec dans les écoinçons supérieurs deux anges, l'ensemble étant en bon état général. La partie inférieur de cette face intérieure est occupée par les cinquantes logettes-reliquaires fermées par de petits panneaux de verre ou de mica. Le second panneau du diptyque peut être décrit comme suit : au revers, même disposition générale que le panneau précédent, à savoir une scène centrale encadrée par douze personnages tenant des phylactères. La scène centrale représente un Christ en majesté trônant et tenant dans sa main droite le Livre des Ecritures. Le Tétramorphe est figuré dans les angles. Le visage du christ est marqué par une lacune au niveau de son oeil gauche et de sa joue gauche ; cette lacune se poursuit en s'élargissant vers le bas et coupe la main bénissante et le vêtement au niveau du thorax. Les autres lacunes sont plus petites et son réparties sur la partie basse du corps et de l'emmarchement du trône. La tête de l'aigle de Saint-Jean a disparu de même que la partie inférieure du lion de saint Marc. Le fon doré est bien conservé. Les douze personnages peuvent être identifiés grâce aux inscriptions placées de part et d'autres de leur tête. En partant de la gauche, les deux derniers du haut ont en grande partie disparu et seuls les bords extérieurs de leurs vêtements sont conservés. Les trois premiers de la dernières rangée présentent d'importantes lacunes périphériques. L'ensemble du panneau est criblé de petites éraflures et écaillures. A l'avers (face intérieure) : la partie haute est disposée de manière semblable au panneau précédent mais représente une Annonciation. L'état général est satisfaisant en ce sens que l'on ne constate pas de lacunes importantes. Idem pour les cinquante logettes-reliquaires. D'une manière générale le diptyque présente d'importantes lacunes sur les faces extérieures et la couche picturale est fragilisée en plusieurs endroits. Il est à noter que l'oeuvres est conservée dans un coffret en bois recouvert de velours de fabrication plus récente que le diptyque.

Dimensions normalisées

H = 51 ; l = 31

Historique

Siècle de création

14e siècle

Description historique

Ces deux volets ont des propriétaires différents : l'un appartient au monastère Sainte-Claire (Le Puy-en-Velay) , l'autre au monastère de la Visitation (Le Puy-en-Velay) mais, les deux sont conservés au monastère Sainte-Claire. Convention de dépôt signée en 1993 pour ving ans renouvelable.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Typologie de la protection

Classé au titre objet ; classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1984/05/02 : classé au titre objet ; 1983/09/02 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Les deux volets ont été classés à des dates différentes.

Photographies liées au dossier de protection

CAOA (ZA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

reliquaire dit de Polignac (diptyque) : le Christ trônant
reliquaire dit de Polignac (diptyque) : le Christ trônant
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image