statuette reliquaire : Vierge en majesté dite Notre-Dame du Cheylat

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue-reliquaire

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Statuette

Appelation d'usage

Notre-Dame du Cheylat

Titre courant

Statuette reliquaire : Vierge en majesté dite Notre-Dame du Cheylat

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Blesle ; abbaye de bénédictines Saint-Pierre, collège de chanoinesses de Saint-Augustin

Numéro INSEE de la commune

43033

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Canton

Blesle

Nom de l'édifice

Abbaye de bénédictines Saint-Pierre, collège de chanoinesses de Saint-Augustin

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Revers sculpté, groupe relié

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, polychrome, avec assiette, plâtre (décor) : modelé, peint, polychrome

Description matérielle

La Vierge, le siège et la base sont taillés dans le même bloc. Les mains étaient assemblées par tenon et mortaise. L'Enfant était maintenu sur les genoux de la Vierge par un clou de fer forgé. Certains détails du surcot, tels les filets de la bande d'encolure et les rouelles perlées décoratives, sont modelés en plâtre. Le revers sculpté de la Vierge est creusé d'une logette à reliques.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant : assise : de face

Description de l'iconographie

Vierge assise en position frontale hiératique. une ceinture à double entrelacs souligne la taille. sous le voile court, deux longues tresses tombent l'une sur la poitrine, l'autre dans le dos. la toque posée sur le voile semble s'inspirer des coiffes plates cylindriques en usage au 13e siècle. Les rouelles perlées qui ornent le buste et les épaules sont une transposition du décor des étoffes orientales. Le trône est constitué de quatre pieds colonnettes avec base et chapiteau et d'une assise garnie d'un coussin. Le dossier et les accoudoirs étaient vraisemblablement ajourés d'arcatures dont ils ne subsistent que six bases de colonnettes réparties sur les deux faces latérales et le dos du siège.

Dimensions normalisées

H = 74,5 ; la = 33 ; pr = 29 ; dimensions totales ; dimensions de la Vierge : h = 70, la = 22, pr = 22 ; hauteur du siège avec coussin : 17 ; hauteur du siège sans coussin : 14,5 ; dimensions de la logette à reliques : h = 10, la = 7,5, pr = 4

État de conservation (normalisé)

Oeuvre menacée, manque

Précisions sur l'état de conservation

Bois très vermoulu, pulvérulent à la base et profonde fente verticale sur la face antérieure. La polychromie d'origine est altérée. Il manque les deux bras avant bras de la Vierge, et l'enfant qu'elle portait sur ses genoux. Du trône il ne subsiste que le siège et les deux pieds antérieurs. Etude préalable rédigée en 2014 par Dominique Faunières et Agnès Blossier.

Historique

Lieu de création

Auvergne

Lieu de provenance

Auvergne, 43, Saint-Etienne-sur-Blesle, Le Cheylat, église paroissiale Saint-Etienne

Siècle de création

13e siècle, 14e siècle

Description historique

La Vierge en majesté est un type statuaire spécifiquement auvergnat, son origine étant la Vierge dorée commandée vers 946 par l'évêque Etienne II pour la cathédrale de Clermont-Ferrand (63). L'arrondissement de Brioude en compte un certain nombre, dont la Vierge du Cheylat, datée du 13e siècle ou du 14e siècle, semble l'un des exemples les plus tardifs. Originellement placée dans l'église Saint-Etienne du Cheylat, sur la commune de Saint-Etienne-sur-Blesle (43), cette statue-reliquaire a été acquise par la municipalité de Blesle le 14 février 1961.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1925/09/05 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

CAOA (X) ; SRI (X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/12
statuette reliquaire : Vierge en majesté, dite Notre-Dame du Cheylat
statuette reliquaire : Vierge en majesté, dite Notre-Dame du Cheylat
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image