statue : Vierge à l'Enfant dite Notre-Dame du portail

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Appelation d'usage

Notre-Dame du portail

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant dite Notre-Dame du portail

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Auzon ; église paroissiale Saint-Laurent

Numéro INSEE de la commune

43016

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Canton

Auzon

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Laurent

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle nord

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : taillé

Description matérielle

'Par le schéma générl, la Vierge d'Auzon se rattache au groupe des Vierges de Royaumont et de Mesnil-Aubry qui tiennent haut un Enfant à demi-nu, en position assise. Elle s'en distingue par le traitement des drapés du manteau, entrouvert en vastes plis sous la main droite de Marie, soutenant l'Enfant. (...) On retrouve une facture et une disposition très proches dans une autre sculpture mariale conservée au nord de Paris à Cire-lès-Mello (Oise), qui a été elle-même rapprochée de la grande Vierge d'Annonciation de Pierrefonds (Baron, 2001). Dans un style autre, car postérieur, la Vierge de Mesnil-Robertet (Calvados) est encore un reflet fidèle de la Vierge d'Auzon, pour les attitudes comme pour le drapé.' (B. Chancel-Bardelot)

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant

Description de l'iconographie

Vierge de tendresse. L'Enfant Jésus pose un doigt sur sa bouche.

Dimensions normalisées

H = 95

Historique

Lieu de création

Ile-de-France

Siècle de création

4e quart 14e siècle

Description historique

Prov. de la chapelle du faubourg de Barreyre, à Auzon ? 'L'histoire de la Vierge d'Auzon n'en demeure pas moins incertaine. La présence dans l'église paroissiale d'une statue de saint Pierre, manifestement issue de la même officine de sculpture, tant la facture des plis du manteau est analogue sur la hanche et la jambe droites, est à signaler. Les historiens locaux ont fait tour à tour de la Vierge un don d'Anne de France, duchesse de Bourbon, au XVIe s., ou une dépouille du château de Jean de Berry à Nonnette, situé à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d'Auzon ; la Vierge en aurait orné le portail jusqu'en 1634. (...) Un don direct de Jean de Berry à un sanctuaire d'Auzon ne serait cependant pas à exclure, puisque l'église Saint-Laurent reçut du duc un reliquaire de la dent de saint Laurent (Guiffrey, 1896, n°436). En raison de sa grande qualité, la Vierge pourrait dont être attribuée aux remarquables sculpteurs qui ont oeuvré pour Jean de Berry, et suivi le duc dans ses pérégrinations.' (B. Chancel-Bardelot).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1933/03/08 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Protégée comme une oeuvre 16e siècle. Datation revue lors de l'exposition Paris 1400.

Référence(s) d'exposition(s)

Exposition Paris 1400 : les arts sous Charles VI, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 2004

Référence(s) de publication(s)

Casati, 1933 ; Müller, 1966 ; Courtillé, 1997 ; Cubizoles, 2000 ; Paris 1400 : les arts sous Charles VI, Paris, RMN, 2004, p. 333 (notice de Béatrice de Chancel-Bardelot)

Photographies liées au dossier de protection

CAOA (ZA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/4
église Saint-Laurent
église Saint-Laurent
Voir la notice image