statue : Pietà

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Pietà

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Sainte-Maure-de-Touraine ; église Sainte-Maure-et-Sainte-Britte

Numéro INSEE de la commune

37336

Nom de l'édifice

Église Sainte-Maure-et-Sainte-Britte

Référence Mérimée de l'édifice

PA00098086

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Crypte

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Terre cuite : peint

Description matérielle

La sculpture représentant une Pietà, en terre cuite peinte date de la fin du 19e siècle. Elle mesure 155 cm de hauteur avec terrasse, 134 cm de large et 68 cm de profondeur.

Indexation iconographique normalisée

Vierge de pitié

Description de l'iconographie

La Vierge assise, la tête inclinée et couverte par un pan de son ample manteau, soutient de sa jambe droite le corps du Christ et tient du bout des doigts de sa main gauche la main gauche de son fils. Celui-ci, au sol, est vêtu d’un périzonium dont un pan retombe sur la terrasse ; sa tête aux cheveux et à la barbe ondulés repose sur l’avant-bras droit de la Vierge et son bras droit retombe au sol.

Dimensions normalisées

H = 155 (avec terrasse) ; la = 134 ; pr = 68

Précisions sur l'état de conservation

L’oeuvre, recouverte d’une couche épaisse de poussière, a souffert : des soulèvements, pertes de matière, fissures et cassures apparaissent en quelques endroits.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Union internationale artistique de Vaucouleurs

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Description historique

Cette Pietà est une œuvre moulée, qui ressort de la "sculpture d’édition" dont le succès est immense au 19e siècle. Son modèle a été réalisé par l’Union internationale artistique de Vaucouleurs, maison dont l’origine remonte à 1860, lorsque Martin Pierson, sculpteur et statuaire (1836-1900), fonde à Vaucouleurs dans la Meuse un atelier de statues et monuments funéraires en pierre sous le nom de la Manufacture d’art religieux (1860-1865). En 1865, elle prend le nom d’Institut catholique de Vaucouleurs (1865-1881) et en 1881 celui d'Union internationale artistique (1881-1967). Elle produit des statues religieuses en pierre, plâtre, terre cuite ou fonte de fer et son succès est considérable après 1870. L’entreprise, associée avec les fonderies de Tusey, situées tout près de Vaucouleurs, exporte dans le monde entier et les deux sociétés gagnent régulièrement des prix dans les expositions et concours de l'époque. La maison, comme d’autres similaires, ferme ses portes en 1967. La première date de réalisation du modèle de la Pietà n’est pas connue. Il figure sous le n°40 dans deux exemplaires de catalogues de la société heureusement conservés (1893 et après 1895). C’est ce modèle en particulier qui a été choisi pour réaliser, plus tardivement et en fonte, la croix de cimetière de la commune de Vaucouleurs même (volée en 2005). Les catalogues ne précisent pas le nom de l’auteur du modèle, qui peut être Martin Pierson lui-même ou l’un de ses collaborateurs. Le modèle s’inspire principalement des représentations des Pietàs du 16e siècle. La Pietà de Sainte-Maure-de-Touraine repose sur un autel édifié avec des chapiteaux récupérés lors de la restauration de l’église dès 1865. Elle y a vraisemblablement été installée au terme des travaux de reconstruction de l’église, achevés en 1887 puisque le 18 septembre 1888 a "eu lieu l’inauguration de l’autel principal de la crypte et du groupe sculpté qui le surmonte. C’est une magnifique représentation de Notre-Dame des Sept-Douleurs de la Vierge Marie tenant dans ses bras le corps inanimé de son fils". En 1906, la sculpture est mentionnée sur l’inventaire réalisé le 10 février, article 13 du chapitre 2 : dans la crypte "autel fixe avec descente de croix".

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2021/12/16 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Commission du patrimoine et de l'architecture du 18/05/2021. Arrêté n°21.286.

Sources d'archives et bases de données de référence

Girard Isabelle (conservation des antiquités et objets d'art d'Indre-et-Loire), 2021.

Références documentaires

Cadre de l'étude

liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel