verrières du transept sud

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière

Titre courant

Verrières du transept sud

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Tours ; cathédrale Saint-Gatien

Numéro INSEE de la commune

37261

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Canton

Tours-Nord-Ouest

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Gatien

Référence Mérimée de l'édifice

PA00098135

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Transept sud

Description

Catégorie technique

Vitrail

Matériaux et techniques d'interventions

Verre transparent, plomb

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

Précisions sur l'état de conservation

Etude pour adaptation de 16 panneaux de vitraux du XIIIe siècle (baie haute du transept Sud, côté Est) par Van Guy, maître-verrier décorateur (Tours) en 1987 pour 20372,58 fr.

Historique

Siècle de création

13e siècle

Description historique

Extrait d'un rapport conservé à la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine :<I>Note sur les restes d'une verrière de la seconde moitié du XIIIe siècle. Il y a vingt et quelques années, un chanoine est parvenu à sauver des médaillons qui garnissaient une des trois baies de la première fenêtre, côté du levant, du transept méridional, et qui se trouvaient à l'état de débris. Ils constituent un des plus merveilleux spécimens de l'art verrier au XIIIe siècle et dans sa plus belle période. Les bleus, les rouges, les jaunes et les bruns inimitables sont identiques à ceux des fenêtres extrêmes du triforium (Vierge et apôtres), qui sont de 1265. Le dessin vaut les émaux. Les physionomies sont singulièrement expressives. L'agencement des scènes est lui-même très curieux. Chacun des panneaux est formé de deux semi-cercles adossés, de sorte que les personnages (deux, trois au plus), se trouvent placés dans l'axe perpendiculaire au diamètre. de cette façon, l'artiste a pu donner à leur silhouette et à leurs gestes une ampleur et une vérité qu'ils ont rarement dans les panneaux à médaillons ou ovales ou carrés. Au centre, la scène se dessine [?] plus qu'elle n'est représentée. Un geste, un trait de la physionomie en suggère suffisamment les péripéties, et même la philosophie. C'est là surtout où l'artiste a excellé. A ses frais le chanoine a fait reconstituer six panneaux avec les débris qu'il avait acquis. Ils se complètent de deux autres (ou quatre demi-cercles) qui se trouvent placés dans la claire-voie au-dessous de la rose méridionale, derrière les orgues, parmi les médaillons venus de partout, mais dont la plupart (XIVe siècle commençant) racontent l'histoire du patriarche Joseph en tout 16 demi-cercles. Cinq panneaux seulement sont complets sur 12 qu'avait l'ensemble. Cinq demi-cercles appellent leurs compléments. Reste à trouver un panneau au moins. Je dis, un panneau au moins, car il a pu se faire que les trois compartiments de la fenêtre fussent consacrés au même sujet, désigné sous le nom de Genèse ou des Premiers jours du monde, soit trois fois douze panneaux.[...]</I>

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat (?)

Typologie de la protection

Classé au titre immeuble

Date et typologie de la protection

1862 : classé au titre immeuble

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel