fauteuil à la reine dit de Madame de Vermandois

Désignation

Dénomination de l'objet

Fauteuil

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Fauteuil à la reine

Appelation d'usage

Dit de Madame de Vermandois

Titre courant

Fauteuil à la reine dit de Madame de Vermandois

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Tours ; cathédrale Saint-Gatien

Numéro INSEE de la commune

37261

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Canton

Tours-2

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Gatien

Référence Mérimée de l'édifice

PA00098135

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie

Description

Catégorie technique

Menuiserie ; tissu

Matériaux et techniques d'interventions

Hêtre : taillé, galbé, ajouré, doré, ; décor dans la masse ; soie (garniture) : velours coupé, rouge

Description matérielle

Le siège, le dossier amovible et les bras sont garnis de velours rouge galonné d'or. Assemblages doublés par des renforts métalliques.

Description de l'iconographie

Présence de caractéristiques du style Régence : rocailles plissées sur les pieds antérieurs ; pieds s’enroulant sur l’intérieur (dits « en rouleau ») ; . Coquille symétrique et ajourée sur le devant de l’assise ; cube surélevant la console d’accotoir ; bordure du châssis, sur l’assise, à l’imitation de la passementerie d’une garniture fixe ; faisceaux de joncs liés sur le dossier ; épaulement du dossier, mis en valeur par un motif sculpté ; cartouche symétrique, cordiforme et accosté de deux ailes dans la manière de l’ornemaniste contemporain Nicolas Pineau (Source : Exposition : 18e, aux sources du design…., n°13) .

Dimensions normalisées

H = 113, la = 74, pr = 61 ; assise = 74 x 60, h assises = 40 ; h accoudoirs = 69

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Restauration par André Lévêque en 2007 puis par Sébastien Ragueneau en 2008.

Inscription

Armoiries

Précisions sur l'inscription

Armoiries sculptées : d'azur à trois fleurs de lys d'or au bâton péri de même (armoiries des Condé).

Historique

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Vermandois (propriétaire)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Centre-Val de Loire, 37, Tours, abbaye de Beaumont-lès-Tours ?

Siècle de création

1ère moitié 18e siècle

Année de création

1730

Description historique

Ce fauteuil de style Régence aurait été exécuté vers 1730 pour Henriette-Louise de Bourbon-Condé (1703-1710), appelée aussi Madame de Vermandois, abbesse de Beaumont-lès-Tours de 1733 à sa mort en 1772. Il a été acheté par l'archevêque en 1805 « pour l'estrade pontificale » de la cathédrale. André Lévêque signale dans son rapport de 2007 un siège similaire au musée des Arts Décoratifs de Paris, attribué à Nicolas Pineau, ornemaniste et sculpteur (1684-1754).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'État

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1947/04/26 : classé au titre objet

Observations

Arrêté conservé.

Référence(s) d'exposition(s)

Mobilier 18e, naissance du design, Versailles, château, 20 octobre 2014 - 22 février 2015.

Sources d'archives et bases de données de référence

Isabelle Girard (Conservateur des antiquités et objets d’art d’Indre-et-Loire), inventaire du mobilier de la cathédrale de Tours, 2020 ; Inventaire de 1906 : Art 40 chap 1.

Photographies liées au dossier de protection

DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH ; inventaire du patrimoine mobilier des cathédrales propriété de l'Etat

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/2