POP

Plateforme ouverte du patrimoine

6 sculptures (dont un groupe de 2 personnages) provenant d’une ancienne Mise au tombeau

Désignation

Dénomination de l'objet

Sculpture (6)

Titre courant

6 sculptures (dont un groupe de 2 personnages) provenant d’une ancienne Mise au tombeau

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gers (32) ; Lombez ; église Notre-Dame, ancienne cathédrale Sainte-Marie

N° INSEE de la commune au moment de la protection

32213

Canton

Samatan

Nom de l'édifice

Église Notre-Dame, ancienne cathédrale Sainte-Marie

Référence Mérimée de l'édifice

PA00094844

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : peint (polychrome)

Indexation iconographique normalisée

Mise au tombeau

Historique

Siècle de création

Limite 15e siècle 16e siècle

Description historique

Les six statues ont été découvertes derrière une cloison de la chapelle Saint-Jean Baptiste, (1ère chapelle au sud), lors des travaux de restauration conduits par l’architecte Pierre Cadot. Elles ont été déposées sous le contrôle d’un restaurateur et de la DRAC (CRMH et SRA), du 21 au 23 juillet 2020 et sont conservées provisoirement dans la sacristie de l’ancienne cathédrale, dans l’attente de leur mise en valeur dans l’édifice. Malgré leur état fragmentaire, elles témoignent d’une belle qualité d’exécution (douceur et expression des visages, détails des manteaux et accessoires ornementés, traces de motifs peints évoquant des tissus précieux). Elles sont en bon état général malgré leur conservation dans un lieu humide durant plus d’un siècle. Les personnages que l’on peut identifier grâce à leurs attributs (Nicodème et saint Joseph d’Arimathie, la Vierge et saint Jean, Marie Salomé, Marie Jacobé et Marie-Madeleine) proviennent d’une Mise au tombeau dont seul témoignait le christ gisant, en pierre, exposé dans l’ancienne cathédrale et classé le 31 mars 1958. Malgré l’absence d’archives, on peut penser que la Mise au tombeau aurait pu être commandée par un grand prélat de la fin du XVe siècle. Cet ensemble exceptionnel fera l’objet d’une restauration et d’une présentation dans une chapelle de la cathédrale qui reste à déterminer après étude. Malgré leur caractère fragmentaire, ces oeuvres témoignent d’un style propre et de caractéristiques particulières à Lombez, difficiles à comparer avec d’autres groupes sculptés régionaux. Une fois protégées au titre des MH, elles viendront compléter la belle série régionale des Mises aux tombeaux conservées dans des églises (telle celle, classée, de Saint-Victor de Montesquieu-Volvestre, Haute-Garonne) et celles des très grandes cathédrales de la Région (Auch, Narbonne ou Rodez). (extrait PV Commission régionale du patrimoine et de l'architecture du 15/03/2022).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2022/06/16 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Commission régionale du patrimoine et de l'architecture du 15/03/2022.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Références des parties constituantes étudiées

PM32001735 ; PM32001736 ; PM32001737 ; PM32001738 ; PM32001739 ; PM32001740