armoire-bibliothèque dite archivaire

Désignation

Dénomination de l'objet

Armoire-bibliothèque

Appelation d'usage

Dite archivaire

Titre courant

Armoire-bibliothèque dite archivaire

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Toulouse ; académie des jeux floraux

Numéro INSEE de la commune

31555

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Canton

Toulouse

Nom de l'édifice

Académie des jeux floraux

Référence Mérimée de l'édifice

PA00094532

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Salle de l'archivaire

Description

Catégorie technique

Menuiserie ; sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé

Description matérielle

Meuble à deux corps.

Indexation iconographique normalisée

Sphinge ; cuir découpé ; tête ; fruit ; femme : en buste ; écu ; atlante : corne d'abondance ; pot à fleur

Description de l'iconographie

Corps inférieur : trois portes à cadre sculpté en fort relief, cantonnées de pilastres avec sphinges. Le panneau central des portes latérales est orné de cuirs, têtes et fruits. La porte centrale porte un décor de fruits. Corps supérieur : trois vitrines séparées par des colonnes cannelées à chapiteaux corinthiens. Fronton : au centre, un buste de Clémence Isaure, surmonté d'un blason tenu par deux lions. De part et d'autre, deux atlantes tenant des cornes d'abondance et quatre pots de fleurs.

Dimensions normalisées

H = 380 ; la = 270

Inscription

Signature ; date ; inscription ; armoiries

Précisions sur l'inscription

Signatures (à la base du corps supérieur, à gauche) : Sculpteur Cricq 1858 Menuiserie Vernot ; inscriptions (gravées, sur la corniche) : G. MOLINIER, CLEMENCE ISAURE, S. DE LALOUBERE ; armoiries : blason de Toulouse couronné tenu par deux lions dressés.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Cricq (sculpteur) ; Vernot (menuisier)

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Année de création

1858

Description historique

Il existe plusieurs mentions de ce meuble dans les délibérations de l'Académie en 1856-58 : il semble que le projet de cet archivaire soit né de la nécessité de ranger manuscrits et fleurs dignement et commodément. Il a pu être financé par un legs reçu en 1856, et a figuré à l'exposition des produits de l'industrie en 1858. L'Académie a par ailleurs reçu une aide de 2000 F de la commune de Toulouse, en 1859. Le fronton honore les deux fondateurs : Guilhem Molinier, chancelier de la Compagnie des jeux floraux en 1356 et rédacteur des Leys d'amors, fixant les règles de fonctionnement de la Compagnie, et Simon de Laloubère, membre de l'Académie française, à l'origine de la création de l'Académie des jeux floraux. Cette société savante fut reconnue par Louis XIV en 1694.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2011/09/22 : inscrit au titre objet

Observations

Fiche CAOA et photographie manquantes.

Sources d'archives et bases de données de référence

Base des objets mobiliers de la conservation des antiquités et objets d'art de la Haute-Garonne, 2017.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel