POP

Plateforme ouverte du patrimoine

pièce murale : saint Germier (tenture de 8 pièces représentant des scènes de la vie des saints évêques de Toulouse)

Désignation

Dénomination de l'objet

Pièce murale

Titre courant

Pièce murale : saint Germier (tenture de 8 pièces représentant des scènes de la vie des saints évêques de Toulouse)

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Toulouse ; place Saint-Etienne ; cathédrale Saint-Etienne

N° INSEE de la commune au moment de la protection

31555

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Saint-Etienne (place)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00094498

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Déambulatoire sud

Description

Catégorie technique

Tapisserie sur métier

Structure et typologie

Forme (rectangulaire horizontal)

Matériaux et techniques d'interventions

Laine ; soie

Indexation iconographique normalisée

Saint Germier : crosse ; ange ; figure

Description de l'iconographie

Au centre, sur toute la hauteur saint Germier debout tenant la crosse de la main gauche. De part et d'autre du saint deux scènes de sa vie. A sa droite la scène avec l'ange et le démon à l'arrière représente sans doute l'épisode de sa vie ou le démon envoya la peste sur ses troupeaux puis sur ses serviteurs. Il se rend alors à l'église du prêtre saint Polycarpe et pratique le jeûne. pendant qu'il prie un ange lui apparaît pour lui dire que les siens ont été conduit au Paradis. La scène à sa gauche se déroule à l'intérieur d'une église, le saint est assis devant un autel. Il est entouré d'ecclésiastiques.

Dimensions normalisées

H= 172 ; l= 730

Précisions sur l'état de conservation

Restaurée en 1998 par Anne D. Lestoquoit (Noves, 13) puis dépoussiérée et conditionnée par Nadège François (Toulouse, 31) en 2008.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie ; armoiries

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'iconographie en haut et en bas : S GERMERIVS E TOLOSANVS LVTETIAM IRE PARAT GERMERIVS ANGELVS IPSI FIT COMES IPRÆS VL FVTURA VIA EST. Armoiries de l'évêque de Lombez des deux cotés en haut : d'argent à la bande de gueules chargée de trois rosettes d'or, tenues par un diacre et timbrées d'une mitre et d'une crosse.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Daffis Jean, évêque de Lombez (commanditaire)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Midi-Pyrénées, 31, Toulouse

Siècle de création

1er quart 17e siècle

Année de création

1611

Description historique

Nicole Andrieu précise que cette tenture, comme celle de la Vie de saint Etienne, a été commandée en 1608 par Jean Daffis, évêque de Lombez et prévôt du chapitre cathédrale, tout d'abord à Philippe Mercier, maître-tapissier de la ville d'Aubusson ; mais la première livraison n'ayant pas donné satisfaction, Jean Daffis fit une nouvelle commande à Jean Du Mazet, maitre-tapissier, natif de Montauban, habitant Castillon, diocèse de Lombez, le 17 juin 1609. Jean Du Mazet installe son atelier dans l'hôtel de la Prévôté où il travaille pendant plusieurs années. Cette pièce murale fait partie d'une série de dix tapisseries de la vie des Evêques de Toulouse (fiche 494 à 502) représentant respectivement : saint Bertrand, saint Hilaire, saint Saturnin, saint Exupère, saint Sylve, saint Germier, saint Martial, saint Ludovic, saint Honorat et (saint Erembert ?). En 1972, Alix Mesuret précise que la tapisserie de saint Erembert se trouve dans une collection particulière. Figure dans l'inventaire dressé suite à la séparation des églises et de l'Etat dans les locaux de la maîtrise (au nombre de huit).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1897/12/30 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Ensemble des tapisseries référencées PM31000735 et de PM31001588 à PM31001594

Numéro d'inventaire affecté à l'objet

TO120

Observations

Tapisserie non vue lors de l'inventaire.

Référence(s) de publication(s)

Lahondès Jules de, L'église Saint-Étienne : cathédrale de Toulouse, Toulouse, Ed. Privat, 1890, p 266-268. Mesuret Robert, Évocation du vieux Toulouse, Paris, Éd. de Minuit, 1960, p.221.Mesuret Alix, L'atelier de tapisserie de la prévôté de Toulouse, Gazette des Beaux-Arts, janvier 1972, pp 13-28.

Sources d'archives et bases de données de référence

Andrieu Nicole, Armand Sophie, Inventaire des objets mobiliers de la cathédrale Saint-Etienne, 2006. Darolles Evangéline, Cathédrale Saint-Etienne de Toulouse, inventaire préliminaire, rapport de stage, Master II, université de Perpignan, 2006-2007. Anne D. Lestoquoit, dossier de restauration, 1998. Inventaire 2012 Marie Bachy pour la Conservation régionale des Monuments historiques de Midi-Pyrénées.

Références documentaires

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante

1

Date de l'enquête ou du récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

1/13