autel ; gradin d'autel ; degré d'autel ; tabernacle

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, gradin d'autel, degré d'autel, tabernacle

Appelation d'usage

Style néo-gothique

Titre courant

Autel ; gradin d'autel ; degré d'autel ; tabernacle

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Toulouse ; place Saint-Etienne ; cathédrale Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

31555

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Saint-Etienne (place)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00094498

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle Notre-Dame-des-Anges, transept sud

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Plâtre : moulé, laiton, mosaïque, métal : argenté

Description matérielle

L'autel est placé sur un degré d'autel orné de mosaïques. Le devant d'autel est ouvert sous trois arcs surbaissés. Autour du tabernacle, le gradin d'autel est décoré d'une série de petites niches représentant des édicules miniatures (bateau, phare, tabernacle, arbre...). Le tabernacle, dont la porte est en laiton, rappelle un portail d'église. Sur l'autel, un important groupe sculpté.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant, ange, Christ, évangéliste, Agneau de Dieu

Description de l'iconographie

Le tabernacle est orné de l'Agneau de Dieu et sur la porte sont représentés le Christ en Majesté, entouré des quatre symboles des évangélistes. Sur l'autel, le groupe sculpté représente la Vierge Marie couronnée portant l'Enfant. Elle est placée sous un dais d'architecture gothique. Dix anges l'entourent. Ceux du premier plan jouent de la musique alors que ceux de l'arrière plan la regardent dans une attitude de vénération.

Dimensions normalisées

H= 98 ; l= 232 ; pr= 70 (autel) ; h= 85 (tabernacle)

Précisions sur l'état de conservation

Empoussièrement.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'iconographie: Regina angelorum ora pro nobis.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Chambert Edmond (architecte) ; Mathieu (sculpteur)

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Année de création

1873

Description historique

Cette chapelle est restaurée en 1873 sous la direction de l'architecte diocésain Edmond Chambert. Le retable en bois est remplacé par un autel de style néo-gothique avec un groupe sculpté réalisé par le sculpteur toulousain Mathieu. Il fut l'élève de Falguière. Daniel Cazes précise également que Chambert surélève le sol d'une marche qu'il traite en mosaïque. Figure dans l'inventaire dressé suite à la séparation des églises et de l'Etat au même emplacement.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Numéro d'inventaire affecté à l'objet

TO74

Référence(s) de publication(s)

Lahondès Jules de, L'église Saint-Étienne : cathédrale de Toulouse, Toulouse, Ed. Privat, 1890, p 305. Mesuret Robert, Évocation du vieux Toulouse, Paris, Éd. de Minuit, 1960. Cazes Daniel, Travaux et restaurations à la cathédrale de Toulouse aux XIXe et XXe siècles (1802-1969), MSAMF, 1979-1980, p.36.

Sources d'archives et bases de données de référence

Cazes Daniel, Les restaurations de la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse aux 19e et 20e siècles (1802-1959), sous la dir. de Marcel Durliat, mémoire de DEA histoire de l'art, Université Toulouse 2-Le Mirail, 1979. Inventaire 2012 Marie Bachy pour la Conservation régionale des Monuments historiques de Midi-Pyrénées.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des oeuvres appartenant à l'Etat

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010