six panneaux montés sur les portes d'une armoire languedocienne

Désignation

Dénomination de l'objet

Armoire

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Armoire languedocienne

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

E1_46_333

Titre courant

Six panneaux montés sur les portes d'une armoire languedocienne

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Saint-Gilles ; château d'Espeyran

Numéro INSEE de la commune

30258

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Saint-Gilles

Lieu-dit

Espeyran

Nom de l'édifice

Château d'Espeyran

Référence Mérimée de l'édifice

PA00103213

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Cabinet de Monsieur Sabatier d'Espeyran

Description

Catégorie technique

Ébénisterie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois

Description matérielle

Armoire ouvrant par deux portes décorées de six panneaux représentant des cavaliers et des rinceaux.La lecture se fait de gauche à droite et de haut en bas. Les panneaux 1, 2, 5 et 6 représentent un cavalier devant une ville fortifiée. Les panneaux 3 et 4, ainsi que la frise supérieure, sont ornés par des personnages fantastiques.

Dimensions normalisées

H = 213 ; la = 155 ; pr = 59

Historique

Siècle de création

2e moitié 17e siècle

Description historique

D'après l'inventaire de 1864, trois armoires antiques en bois sculpté se trouvaient dans l'antichambre du 1er étage (n°161), deux se trouvaient dans la première pièce du corridor au couchant de la cour (n°324 et 325) et une dans une chambre au nord-est de la cour (n°389). Le récolement avec les armoires actuelles est impossible à effectuer compte tenu de l'imprécision des descriptions. D'après l'inventaire de 1963, les panneaux sculptés pourraient être datés de la Renaissance. L'inventaire de 1938 mentionne que cette armoire se trouvait dans la chambre de Monsieur. Les panneaux de ce meuble sont ornés de scènes tirées de gravures découvertes par Jacques Thirion. Ces meubles furent longtemps appelés armoires de Sumène du nom de cette petite localité cévenole, mais nous préférons aujourd'hui l'expression plus précise d'armoires sculptées languedociennes ou armoires sculptées du Bas-Languedoc. Toujours en noyer, ces armoires furent produites dans les deux derniers tiers du 17e siècle dans une zone géographique précise : les actuels départements du Gard, de l'Hérault, du sud de la Lozère et de l'Aveyron.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2008/07/09 : inscrit au titre objet

Sources d'archives et bases de données de référence

Base In Situ 30 5CNMNOM1290

Photographies liées au dossier de protection

CAOA

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets inscrits MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006