voiture hippomobile : mail-phaéton

Désignation

Dénomination de l'objet

Voiture hippomobile

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Mail-phaéton

Titre courant

Voiture hippomobile : mail-phaéton

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Saint-Gilles ; château d'Espeyran

Numéro INSEE de la commune

30258

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Canton

Saint-Gilles

Lieu-dit

Espeyran

Nom de l'édifice

Château d'Espeyran

Référence Mérimée de l'édifice

PA00103207

Description

Catégorie technique

Patrimoine hippomobile

Matériaux et techniques d'interventions

Bois, métal, cuir

Description matérielle

C'est une voiture extrêmement luxueuse, spécialement destinée aux promenades de campagne. On l'appelle également Phaéton à flèche. La particularité technique de ce type de voiture c'est sa suspension : il s'agit d'une suspension type mail qui est inspirée des mail-coaches, anglais, lesquels sont apparus à la fin du XVIIIe siècle et ont constitué un énorme progrès dans la construction hippomobile car ils avaient une suspension particulière constituée de deux essieux reliés par une flèche. Sur ce dispositif sont disposés des ressots droits en carré à l'avant et à l'arrière, soit quatre ressorts droits disposés en carré, soit comme ici, deux ressorts droits sous la caisse et un ressort transversal sur lequel la caisse est suspendue par une soupente en cuir. Ce type de suspension conférait aux voitures une tenue de route tout à fait exceptionnelle qui leur valut un énorme succès. Le mail-phaéton est une voiture toujours conduite par son propriétaire, jamais par un cocher ou un domestique. Ce véhicule couteux est très rare. Il n'en substerait que 44 en Europe et 3 seulement en France.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Restauration dans les années 1980.

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Baptiste Thomas, Paris, n°3086 (sur les chapeaux de roues)

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Thomas Baptiste (carrossier)

Siècle de création

Milieu 19e siècle

Année de création

1850

Description historique

Le château d'Espeyran a appartenu pendant longtemps aux Sabatier, famille montpelliéraine qui a établi sa fortune au XVIIIe siècle dans le commerce. Cette famille a acquis, au XIXe siècle, le château d'Espeyran qui était auparavant la résidence d'été des évêques de Nîmes. Les Sabatier ont fait réaliser de grands travaux à Espeyran assimilables parfois à de la reconstruction, pour qu'il leur serve de résidence estivale. Les Sabatier étaient de grands amateurs de cheveaux et y venaient l'été pour chasser. Ils y ont installé un haras dont Frédéric Sabatier d'Esperyan fut au milieu du XIXe siècle le propriétaire très en vue. En 1963 la famille Sabatier a fait don à l'Etat du château d'Espeyran. Aujourd'hui le château est occupé par le service des archives nationales (centre des microfilms). Le monument a été légué avec la totalité de son mobilier y compris les voitures et la sellerie qui se trouvent conservées dans les remises et écuries. Une dizaine de voitures hippomobiles étaient conservées à Espeyran à la veille de la seconde guerre mondiale. Cinq ont ont été détruites ou ont disparu au moment de la débâcle allemande de 1944. Baptiste Thomas était un carrossier installé sur l'avenu des Champs-Elysées dont les ateliers fournissent journellement aux amateurs les plus difficiles de France et de l'étranger des voitures remarquables par leur élégance, le fini de leur travail et leur solidité (Journal des Haras-Chasses et courses de chevaux-juin 1829). Baptiste Thomas est l'un des plus importants carrossiers parisiens même si son oeuvre reste mal connue et dans le corpus européen de 8000 spécimens, seuls trois sont signés de ce fabrican. Il a été formé par Duchêne qui est l'un des plus grands carrossiers du Premier Empire. Il est l'auteur du grand coupé de gala du Grand-Duc de Luxembourg qui se trouve au musée de Peppange (Luxembourg), d'une calèche dite à plaisance au musée des carrosses du palais Farnèse à Piacenza (Italie) et d'un break omnibus dans une collection privée en France.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2010/12/20 : classé au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

N°110

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel