boîte aux saintes-huiles et ses trois ampoules

Désignation

Dénomination de l'objet

Coffret aux saintes huiles, ampoule aux saintes huiles (3)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Boîte aux saintes-huiles

Titre courant

Boîte aux saintes-huiles et ses trois ampoules

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Loctudy ; église Saint-Tudy

Numéro INSEE de la commune

29135

Canton

Pont-l'Abbé

Nom de l'édifice

Église Saint-Tudy

Référence Mérimée de l'édifice

PA00090098

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans la sacristie de l'église.

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Étain, argent

Description matérielle

Boîte en étain et ampoules en argent cylindriques avec couvercles circulaires. Le devant de la boîte porte l'inscription très lisible : POUR LOCTUDY, 1742, qui a pu être ajoutée postérieurement, et quatre poinçons sur la plaque de maintenance, mais un seul est lisible, plus la date, 1691. Les ampoules portent trois séries de poinçons bien lisibles sur le cylindre, sur le couvercle et sous l'ampoule. Les poinçons sont attribués au maître-orfèvre Louis-Isaac Lefebvre. Le type de chaque huile est inscrit sur chacune des ampoules : SANCTUM CHRISMA, OLEUM INFIRMAMUM et SANCTUM OLEUM.

Dimensions normalisées

H = 12 ; la = 7 (boîte) ; h = 6,4 (ampoules)

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

Les croix de deux des trois ampoules sont manquantes.

Inscription

Inscription, poinçon

Précisions sur l'inscription

Inscriptions : SANCTUM CHRISMA / OLEUM INFIMORUM / SANCTUM OLEUM. ; poinçon sur la plaque de maintien des ampoules : 1691 ; inscription sur la boîte : POUR LOCTUDY, 1742 ; poinçons sur les ampoules : vers 1775.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lefebvre Louis-Isaac (orfèvre)

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Année de création

1775

Description historique

Louis-Isaac Lefebvre, maître-orfèvre à Quimper (1739-après 1782). Né dans le diocèse de Poitiers, il fait son apprentissage à Châtellerault puis travaille dans plusieurs villes, dont Brest. Il est reçu à la maîtrise avec le poinçon de maître insculpé le 10 février 1770, portant deux lettres LL couronnées, séparées par une hermine et la lettre F en pointe. En 1771, il épouse Marie-Corentine Apert, fille de l'orfèvre Claude Apert, qui lui succède en 1778, car il est atteint de folie. Le poinçon de charge est représenté par le chiffre 9 couronné, qui a été mis en service le 14 février 1775 par la monnaie de Rennes pour les ouvrages de Bretagne. La lettre-date est un I couronné et encadré de points et d'hermines. Cette lettre-date appartient à la maison commune des orfèvres de Lorient, à laquelle se réfèrent, vers 1775, les orfèvres de Quimper. D'autres oeuvres du même auteur ont été classées au titre des monuments historiques dont un calice de la chapelle Notre-Dame-du-Hellen à Edern et une boîte aux saintes huiles de l'église Saint-Vinoc de Plouhinec (arrêté du 7 décembre 1998).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2015/07/02 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté de classement n° 041. CNMH du 27/01/2015. Inscrit au titre objet le 02/04/2014 ; CDOM du 04/03/2014.

Sources d'archives et bases de données de référence

Cécile Oulhen (conservateur des Monuments Historiques de Bretagne) ; conservation des antiquités et objets d'art du Finistère

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/4
boîte aux saintes-huiles et ses trois ampoules, vue générale
boîte aux saintes-huiles et ses trois ampoules, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image