POP

Plateforme ouverte du patrimoine

bateau de service, canot de sauvetage d'Ouessant Patron François Morin

Désignation

Dénomination de l'objet

Bateau de service

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Canot de sauvetage

Appellation d'usage

Patron François Morin

Titre courant

Bateau de service, canot de sauvetage d'Ouessant Patron François Morin

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Ouessant ; ancien abri du Stiff, actuellement remise municipale

N° INSEE de la commune au moment de la protection

29155

Canton

Ouessant

Lieu-dit

Stiff (le)

Nom de l'édifice

Ancien abri du Stiff, actuellement remise municipale

Référence Mérimée de l'édifice

PA29000052

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Description

Catégorie technique

Patrimoine maritime

Structure et typologie

Coque ; caisson ; fuel ; château arrière ; château avant

Matériaux et techniques d'interventions

Bois ; chêne ; lin ; acacia ; cuivre

Description matérielle

Construit comme tous les canots de sauvetage anciens en bois sur le principe d'une coque autoporteuse légère, souple et solide, bordée de trois épaisseurs croisées de chêne séparées par un tissu de lin, sur membrures en acacia ployé. La coque comprend douze caissons étanches en cuivre, et les cockpits sont auto videurs. Les deux moteurs Baudouin de 80 CV d'origine ont été remplacés en 1976 par des moteurs Renault-Couach RMD de 140 CV qui le propulsent à 9, 5 nœuds. Au cours de cette refonte à l'atelier de la SNSM à Saint-Malo, le poste de pilotage a été fermé.

Dimensions normalisées

Poids = 20 tonnes dont 2 tonnes de lest ; l = 14,20 m ; la = 4,12 m ; tirant d'eau = 1,07 m.

État de conservation (normalisé)

En état de marche ; oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Le canot est resté dans son état d'origine, la seule modification étant l'allongement des chandeliers supportant les batayoles pour gagner un rang de filière par mesure de sécurité. Restauration par le chantier du Guip à Brest depuis 2006-2007. Apte à la navigation.

Inscription

Plaque signalétique

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lieu de création

Lieu d'exécution : Haute-Normandie, 76, Fécamp

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1960

Description historique

Le PATRON FRANCOIS MORIN est l'un des derniers canots à moteur tout temps de la génération d'après guerre construite entre 1946 et 1962. Il a été lancé au chantier Lemaistre à Fécamp (76) en 1960. La Société Centrale de Sauvetage des Naufragés l'affecte à la station de Lampaul à Ouessant en juillet 1960. Il y est resté en service 36 ans, jusqu'en 1996. Il a à son actif plus de 200 sorties en mer, parmi lesquelles celles menées en 1978 lors du naufrage du pétrolier AMOCO CADIZ. Réformé en 1996, il est acquis par le Conseil général du Finistère qui le cède à titre gratuit à la commune d'Ouessant en 2009. Son entretien est confié par la commune à l'association de marins retraités 'Patron François Morin'. Ce canot de sauvetage a été labellisé bâtiment d'intérêt patrimonial (BIP) par la Fondation pour le patrimoine maritime et fluvial.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2010/09/13 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : le canot de sauvetage d'Ouessant 'Patron François Morin'.

Numéro de l'arrêté de protection

2010-081

Observations

La Société Centrale de Sauvetage des Naufragés et les Hospitaliers Sauveteurs Bretons ont fusionné en 1967 pour former la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM).

Sources d'archives et bases de données de référence

Dossier de protection (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine).

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2010

1/22