haut-relief : la Vierge et deux saintes femmes éplorées, élément du retable de la Descente de Croix

Désignation

Dénomination de l'objet

Haut-relief

Titre courant

Haut-relief : la Vierge et deux saintes femmes éplorées, élément du retable de la Descente de Croix

Localisation

Localisation

Normandie ; Eure (27) ; Gisors ; église Saint-Gervais-Saint-Protais

Numéro INSEE de la commune

27284

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Nom de l'édifice

Église Saint-Gervais-Saint-Protais

Référence Mérimée de l'édifice

PA00099431, IA00017798

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

4e chapelle du bas-côté nord de la nef

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, décor en haut relief, peint, polychrome, doré

Indexation iconographique normalisée

Descente de croix (Vierge, femme, sainte Madeleine)

Description de l'iconographie

La Vierge est effondrée au sol, les jambes croisées ; derrière elle, une femme s'efforce de la soutenir ; à leur gauche, une femme agenouillée, de profil, la main sur la poitrine et les yeux levés : son costume plus recherché la désigne comme Marie-Madeleine.

Dimensions normalisées

H = 134 ; la = 107 ; pr = 31 cm.

État de conservation (normalisé)

Élément, oeuvre déposée

Précisions sur l'état de conservation

L'emplacement originel de l'oeuvre ainsi que ses parties centrale et de droite, disparues, sont connues par une description d'Antoine Dorival au début du 17e siècle : la chapelle de la Descente de la Croix se trouvait adossée au dernier pilier sud de la nef (pilier sud-ouest du transept) et comportait en partie haute une descente de croix et en partie basse 'dedans la contretable' une déploration du Christ.

Historique

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Saonnier Cardin (commanditaire), Thomas Marie (commanditaire)

Siècle de création

3e quart 16e siècle

Année de création

1555

Description historique

D'après les indications de Nicolas Thomas de Saint-André, curé de 1664 à 1698, qui a annoté le poème rédigé en 1629 par Antoine Dorival, fabricant de pots d'étain à Gisors, la chapelle de la Descente de la Croix fut fondée en 1555 par Cardin Saonnier, receveur du grenier à sel de Gisors, et sa femme Marie Thomas. Ce haut-relief fragmentaire en bois, élément de la Descente de croix disparue, est à rapprocher (physionomies, traitement de la chevelure, détails vestimentaires) du haut-relief en pierre représentant la Déploration du Christ provenant de la même fondation (PM27002339). La Vierge et les saintes femmes éplorées de la descente de croix sont aujourd'hui présentées au pied d'un Christ en croix avec lequel elles n'ont pas de lien historique (PM27002340).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2010/02/22 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté 2010-018 du 22 février 2010 modifié par arrêté 2012-018 du 17 février 2012 : haut-relief en bois représentant la Vierge, Marie-Madeleine et une sainte femme, élément subsistant d'une 'Descente de croix', 3ème quart du XVIème siècle.

Numéro de l'arrêté de protection

2010-018 ; 2012-018

Référence(s) de publication(s)

Louis Régnier, François Blanquart. 'Tableau de l'église de Gisors, description en vers écrite en 1629 par Antoine Dorival'. Rouen : imprimerie Cagniard, 1893 ; Sylvie Leprince. 'Un grand ensemble sculpté de la Renaissance : le retable de la Descente de Croix, à Gisors, Eure'. Monumental, 2011 n° 2, p. 112-113

Sources d'archives et bases de données de référence

Archives départementales de l'Eure : manuscrit G 701

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; CDOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Intitulé de l'ensemble

Retable de la Descente de Croix

Référence des l'ensemble

PM27002339

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2011

1/7
Christ en croix et haut-relief : la Vierge et deux saintes femmes éplorées (élément d'une Descente de croix).
Christ en croix et haut-relief : la Vierge et deux saintes femmes éplorées (élément d'une Descente de croix).
© Conseil général d'Eure-et-Loir
Voir la notice image