8 panneaux peints, volets d'un polyptyque de la vie de saint Gervais et saint Protais

Désignation

Dénomination de l'objet

Polyptyque

Titre courant

8 panneaux peints, volets d'un polyptyque de la vie de saint Gervais et saint Protais

Localisation

Localisation

Normandie ; Eure (27) ; Gisors ; église Saint-Gervais-Saint-Protais

Numéro INSEE de la commune

27284

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Canton

Gisors

Nom de l'édifice

Église Saint-Gervais-Saint-Protais

Référence Mérimée de l'édifice

PA00099431

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Pourtour du choeur, sous vitrine

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Ensemble de huit panneaux de chêne peints à l'huile recto et verso. D'un côté, volets fermés, la vie des saints patrons de l'église ; de l'autre, volets ouverts, représentations en rapport avec l'eucharistie, thème de la partie centrale du retable.

Indexation iconographique normalisée

Cycle narratif : saint Gervais, saint Protais, scène biblique (La Pâque, Noces de Cana, Multiplication des pains, Jésus marchant sur les eaux), cycle narratif (communion, profanation : hostie, jugement, pendaison, décor d'architecture)

Description de l'iconographie

Quatre scènes de la vie des jumeaux Gervais et Protais occupent chacune deux panneaux : ils donnent tous leurs biens aux pauvres ; Astase, général romain, veut les contraindre à sacrifier aux dieux mais ils s'agenouillent pour prier ; Gervais est condamné et frappé à mort ; Protais est décapité et Néron, qui assiste au supplice, pris d'un accès de démence. Les quatre scènes qui apparaissaient à gauche du retable, volets ouverts, sont des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament, préfigurations traditionnelles de la Cène : Pâque juive, Noces de Cana, la Multiplication des pains, Jésus marchant sur les eaux et apaisant la tempête. Les quatre panneaux qui apparaissaient côté droit, volets ouverts, font le récit d'une profanation d'hostie, inspirée d'un fait divers en 1290 à Paris, le miracle des Billettes.

Dimensions normalisées

Panneaux hors cadre : h = 92, la = 53 cm environ.

État de conservation (normalisé)

Élément, remontage, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

D'après la description de Dorival au début du 17e siècle, la partie centrale du retable, sculptée, était consacrée au thème de l'eucharistie, avec le Lavement des pieds, la Cène et ses préfiguration dans l'Ancien Testament. Restauration par Malesset dans les années 1970 puis par Jacky Jaillette en 1996.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Poisson Louis I (peintre) ; Poisson Louis II (peintre)

Auteur du projet

De Vos Martin (d'après, peintre), van der Straet Jan (d'après, peintre), Collaert Adrien (d'après, graveur), Galle Philippe (d'après, imprimeur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Haute-Normandie, 27, Gisors

Etape de création

Copie partielle, copie interprétée (d'estampe)

Siècle de création

1er quart 17e siècle

Année de création

1601, 1603

Description historique

Le conseil de fabrique décide en 1593 de faire réaliser un nouveau retable pour le maître-autel, dédié aux saints patrons de l'église, Gervais et Protais. La chronologie de son élaboration est connue par les registres de comptes semainiers tenus par les trésoriers. Le peintre Louis Poisson fut chargé d'établir un projet pour un ensemble sculpté qui est achevé en 1600. En 1601 on fabrique les volets et Louis Poisson se rend à Paris pour trouver des modèles. Les volets peints du polyptyque sont posés en 1603. Différents paiements de la fin de cette année attestent que Louis le jeune, fils de Louis Poisson, participa pleinement à la réalisation des panneaux. La mise en place de certaines scènes est tirée d'estampes. Ainsi, dans la scène où Gervais et Protais font don de leurs biens, trois personnages du premier plan sont inspirés d'un dessin du peintre flamand Martin de Vos. La décapitation de Protais reprend pour l'essentiel une composition de Jan van der Straet gravée par Adrien Collaert et diffusée par Philippe Galle vers 1595, la folie de Saül. Jugé trop 'gothique', le polyptyque fut retiré du maître-autel en 1719.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1907/06/10 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

Sylvie Leprince. 'Histoire d'objets. Regards croisés sur le patrimoine mobilier de l'Eure'. Milan : Silvana Editoriale, 2009, p. 152-167 ; Sylvie Leprince. 'Le retable de saint Gervais et saint Protais de Gisors : une commande religieuse à l'époque de la guerre de la Ligue'. Monuments et Sites de l'Eure, juin 2009, n° 131, p. 24-57

Sources d'archives et bases de données de référence

Département de l'Eure, Conservation départementale du patrimoine, base Patrimoine de l'Eure : inv. 27OM19106

Photographies liées au dossier de protection

CAOA ; DOM

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/12
Panneaux peints
Panneaux peints
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image