chronographe Prin

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument de mesure du temps, instrument d'enregistrement

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Chronographe

Appelation d'usage

Prin

Titre courant

Chronographe Prin

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; Observatoire (avenue de l') 34 ; observatoire

Numéro INSEE de la commune

25056

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon

Canton

Besançon nord-ouest

Lieu-dit

Bouloie (la)

Adresse de l'édifice

Observatoire (avenue de l') 34

Nom de l'édifice

Observatoire

Référence Mérimée de l'édifice

IA25000380

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sous-sol pavillon de la méridienne

Description

Catégorie technique

Astronomie

Structure et typologie

Fonctions combinées

Matériaux et techniques d'interventions

Laiton, acajou, fonte de fer

Description matérielle

Chronographe électrique imprimant à deux bobines sur socle en fonte avec boîte en bois (articulée sur charnières) pour ouverture de l'avant vers le haut. Face avant et engrenages en laiton. Système d'enregistrement sur papier à picots, avec deux emplacements de bobines à droite (pour le papier blanc et pour la papier carbone).

Dimensions normalisées

la = 44 ; h = 28 ; pr = 38,5

Inscription

Inscription concernant le fabricant (gravée, sur l'oeuvre), inscription concernant le lieu d'exécution (gravée, sur l'oeuvre), inscription technique (sur étiquette)

Précisions sur l'inscription

Inscription gravée en façade : G. PRIN - PARIS. Inscription sur étiquettes autocollantes placées sous les trois boutons en façade : THERM. / 1 A., AMPLI / 0, 5 A.T et - 24 V / 6 A.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Prin Georges (fabricant)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ïle-de-France, 75, Paris

Siècle de création

1er quart 20e siècle

Description historique

Muni d'un enregistreur à picots sur bande de papier comme les chronographes Secrétan (quasi identique) et Gautier, cet appareil est signé Prin à Paris (56 boulevard Arago). Il est l'oeuvre de la société Georges Prin, qui a succédé à Paul Gautier, mort en 1909 (celui-ci avait créé sa maison en 1876 et repris en 1881 celle d'Eichens). Cette société sera absorbée en 1934 par Secrétan (elle-même ensuite acquise par Morin), signalée boulevard Blanqui jusqu'à 1965 environ. Ce chronographe est d'une conception identique à celle des chronographes Secrétan et Gautier, datés du tout début du 20e siècle, le dernier étant installé sur le site en 1906. Mais les sources n'attestent sa présence dans la salle d'observation de l'instrument méridien qu'à partir de 1932, lorsque le directeur René Baillaud réorganise le service de l'heure au sein de l'observatoire à la suite de l'arrivée de la première horloge Leroy à pression constante.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

2019/02/04 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés