Orfrois d'une chasuble et de 2 dalmatiques de l'ornement de Jean Carondelet (10 éléments)

Désignation

Dénomination de l'objet

Chasuble ; dalmatique

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Orfroi

Appelation d'usage

De l'ornement de Jean Carondelet

Titre courant

Orfrois d'une chasuble et de 2 dalmatiques de l'ornement de Jean Carondelet (10 éléments)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; rue de la Convention ; cathédrale Saint-Jean-et-Saint-Etienne

Numéro INSEE de la commune

25056

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon

Canton

Besançon-Sud

Adresse de l'édifice

Convention (rue de la)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Jean-et-Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00101462

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Trésor, mur nord, vitrine 1 (2) ; sacristie, petit chasublier sous la 3e fenêtre (8)

Description

Catégorie technique

Tissu ; broderie ; passementerie

Matériaux et techniques d'interventions

Or ; toile ; coton (blanc) ; fil métal

Description matérielle

Orfrois en or noué et or sur ficelle sur toile de coton blanc et bistre, galon. Deux orfrois de chasuble : - une croix complète (sacristie) comportant 6 scènes : 3 scènes superposées sur le bras inférieur de la croix, une scène au centre et 3 scènes dans les trois autres bras. - une bande seule (vitrine n°1 du trésor). Huit orfrois de dalmatique : - 4 bandes portant le même blason (Carondelet + bras de saint Etienne) dont 3 bandes portent la devise "Matura" et devaient aller ensemble (une bande dans la vitrine n°1 du Trésor et 3 autres à la sacristie). - 2 fois 2 bandes portant un autre blason (Carondelet + aigle de la cathédrale Saint-Jean) proches dans la composition mais se différenciant par le thème des médaillons (sacristie).

Indexation iconographique normalisée

Invention des reliques de saint Etienne ; armoiries ; Vierge à l'Enfant ; saint Ferjeux de Besançon ; saint Ferréol de Besançon ; abbé ; saint Jean-Baptiste ; saint Jean ; évêque

Description de l'iconographie

Deux orfrois de chasuble : - croix complète : scènes relatant l'histoire de l'invention des reliques de saint Etienne. - bande seule : l'invention des reliques de saint Etienne (Vè s) : rêves prémonitoires du prêtre Lucien et du moine Mygétius en 415. Huit orfrois de dalmatique : - 6 bandes (dont 4 avec le blason Carondelet + bras de saint Etienne et 2 avec le blason Carondelet + aigle de saint Jean) : médaillons de haut en bas : Vierge à l'Enfant, saint Fergeux ? (porte une dalmatique), saint Ferréol ? (prêtre), personnage non identifié (abbé ?). - 2 bandes (blason Carondelet + aigle de saint Jean) : médaillons de haut en bas : Vierge à l'Enfant, saint Jean-Baptiste, saint Jean, évêque tenant une croix et près d'un porte-cierge.

Dimensions normalisées

Dimensions des bandes de dalmatiques : h = 98 ; la = 19,5 ; pr = 0,5. Dimensions de la bande de chasuble : h = 113,5 ; la = 11,8 ; pr = 0,5. Dimensions de la croix de chasuble : h = 129,5 ; la = 61,5.

État de conservation (normalisé)

Bon état ; oeuvre démontée

Précisions sur l'état de conservation

Il ne reste que les orfrois démontés de la chasuble et des deux dalmatiques.

Inscription

Armoiries ; devise ; date ; numéro d'inventaire

Précisions sur l'inscription

En haut de chaque garniture, le blason aux armes des Carondelet parti de celui de la cathédrale de Besançon (soit le bras de saint Etienne, soit l'aigle de saint Jean). En bas de l'orfroi de la chasuble et sur 3 garnitures de dalmatique : "Matura" (mûrir, réfléchir) : devise du donateur Jean Carondelet et des archevêques de Palerme. Sur l'orfroi de la chasuble en forme de croix : dans un cartouche sur le bras supérieur de la croix, les dates "1530 - 1870" (1870 : date de restauration). Blason Carondelet parti de l'aigle de saint Jean. Sur la bande de la chasuble (Trésor) : P 13 05. Sur la croix de la chasuble (sacristie) : P 13 04. Sur les garnitures de dalmatique : P 13 06 a, b, c, d, e, f ; P 13 07 a, b.

Historique

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Carondelet, Jean (donateur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Belgique, Bruges

Siècle de création

2e quart 16e siècle

Année de création

1530

Description historique

Ces ornements, exécutés vers 1530, ont été donnés par Jean Carondelet, archevêque de Palerme, mort en 1544. En 1539, Jean Carondelet offre aux cathédrales Saint-Jean et Saint-Etienne, deux "ornements" (vêtements sacerdotaux : chasuble et dalmatiques) richement brodés. Le premier évoque la vie de saint Jean et l’autre la vie de saint Etienne. Les déclarations du Chapitre nous apprennent qu'à l'origine ces orfrois étaient montés sur un velours cramoisi brodé de fleurs d'or.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1901/06/17 : classé au titre objet

Référence(s) de publication(s)

MONNIER, Chloé, ZELLITCH, Paule, POINSOT, Eric (dir.). Cathédrale de Besançon, trésors cachés. [Besançon] : Association diocésaine de Besançon, 2014, vol. 1, p. 45. CLÈRE, Henri. L'Ornement de Carondelet à la cathédrale de Besançon. Besançon : Imprimerie catholique de l'Est, 1921. 30 p. WEBER, Daniel. Trésors de sacristie. Splendeurs des textiles de la liturgie catholique en Franche-Comté. Besançon : Association Patrimoine de Sainte-Madeleine, 2015. 304 p. DUTOCQ, Eric. La paramentique à la cathédrale de Besançon [présentation des ornements conservés à la cathédrale St. Jean], mémoire de maîtrise d'histoire de l'art, 1997, p. 289-313.

Sources d'archives et bases de données de référence

Inventaire commandé par la DRAC à l'Agence Bruno Decrock 2017-2020

Photographies liées au dossier de protection

TR.E.para.01a;TR.E.para.01b;TR.E.para.01c;TR.E.para.01d ; ARCH. PHOT. (MH36886, MH40627)

Références documentaires

Dénomination du dossier

Dossier collectif

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2020

Date de rédaction de la notice

2017

1/50