POP

Plateforme ouverte du patrimoine

tapisserie : les filles de Minyas

Désignation

Dénomination de l'objet

Pièce murale

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Tapisserie

Titre courant

Tapisserie : les filles de Minyas

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Bourdeilles ; château

N° INSEE de la commune au moment de la protection

24055

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Canton

Brantôme

Nom de l'édifice

Château

Référence Mérimée de l'édifice

PA00082391

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

1er étage, côté ouest, salle dorée

Description

Catégorie technique

Tapisserie sur métier

Structure et typologie

Rectangulaire horizontal

Matériaux et techniques d'interventions

Soie, laine, chanvre, lin : tissé, chaîne ; fil métal

Description matérielle

En forme de diptyque : numéro d'inventaire : NE 298

Indexation iconographique normalisée

Scène mythologique (groupe : jeune fille, tissage, travail du textile, conversation, intérieur : colonne, tenture : effet de tissu, corbeille) ; scène mythologique (cortège : Bacchus, groupe : Bacchante, satyre, statue, chauve-souris) ; fond de paysage (feuillu)

Description de l'iconographie

Source : Ovide, Métamorphoses ; les trois filles de Mynias, hostiles au culte de Bacchus, refusent de s'associer à une bacchanale et poursuivent leur travail de tissage tout en se racontant des histoires romanesques.

Dimensions normalisées

H = 200 ; la = 337 ; 7 fils (dimensions totales)

État de conservation (normalisé)

Manque ; oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Il manque la bordure ; restaurations dans les parties claires en soie

Inscription

Numéro d'inventaire (sur étiquette)

Précisions sur l'inscription

Numéro d'inventaire : NE 298

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lieu de création

Grande-Bretagne, Londres

Siècle de création

1ère moitié 18e siècle

Description historique

Tapisserie tissée à Londres, dans l'atelier dit « Des métamorphoses d'Ovide », par des lissiers venus d'Aubusson et d'Oudenarde, associés à des Anglais (1ère moitié 18e siècle). Le carton est peut-être inspiré d'un modèle italien. Oeuvre offerte, avec le château, au département par la famille de Hennin de Boussut-Walcourt, héritière des marquis de Bourdeilles.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1974/01/21 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté de 1974 : sans titre, en forme de diptyque.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (782497V, 782498V, 782499V, 7824100V, 7824101V, 7824102XE, 7824103XE, 7824104XE, 7824105XE, 7824106XE, 7824107XA, 7824108XA, 7824109XA, 7824110XA, 7824111XA, 7824112XA, 7824113ZA, 7824114ZA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante

1

Date de l'enquête ou du récolement

1978