retable (ensemble du maître-autel)

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Titre courant

Retable (ensemble du maître-autel)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Clairavaux ; église paroissiale de l'Assomption-de-Notre-Dame et Saint-Roch

Numéro INSEE de la commune

23063

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

La Courtine

Nom de l'édifice

Église paroissiale de l'Assomption-de-Notre-Dame et Saint-Roch

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100047 ; IA00030636

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, adossé au mur est

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé

Description matérielle

Retable architecturé en bois ciré. Le soubassement comporte deux petits panneaux sculptés en bas reliefà l'avant des piédestaux. L'entablement est surmonté par un fronton à ailerons, il est sculpté également en bas relief ; deux statues l'entourent. Le centre du retable est réservé à la toile peinte.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à chute, à feuille, à cartouche, à feuille d'acanthe, pot à feu) ; ange ; angelot ; saint Pierre ; saint : prêtre ; Couronnement de la Vierge

Description de l'iconographie

Deux pilastres soutiennent l'entablement richement sculpté de denticules et de consoles, des angelots tiennent lieu de chapiteau. De chaque côté se répandent des chutes de feuilles retenues par des petits cartouches. A la base des pilastres, sont représentés saint Pierre à gauche, et un saint non identifié en costume de prêtre à droite. Le fronton cintré est entouré d'ailerons agrafés par des feuilles d'acanthe ; son panneau central représente le Couronnement de la Vierge, assise entre Dieu le Père et le Christ, au-dessous de la colombe du saint Esprit. Les statues latérales, dans l'alignement des pilastres, représentent des anges tenant des tiges fleuries.

Dimensions normalisées

H =700 ; la = 500

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée en 1952 par Terrade (Paris) : nettoyage du bois en préservant les dorures, refouillement des sculptures, enlèvement des couches de badigeon à la chaux, lavage et nettoyage des bois, encaustiquage à la cire. A la fin de 1973, il apparut que l'ange de droite au sommet du retable avait perdu une aile et, en 1975, Marcel Maimponte fut chargé de la retrouver ou de la refaire ; c'est au printemps 1978 seulement que le restaurateur mit en place l'aile neuve qu'il avait sculptée. De novembre 2007 à mai 2009, restauration par les Ateliers de la Chapelle, Le Longeron (Maine-et-Loir).

Historique

Siècle de création

2e moitié 17e siècle ; 1er quart 18e siècle (?)

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1913/12/01 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Liste départementale de 1978 : retable du maître-autel.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (83230109ZA, 80230152X, 80230151X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble du maître-autel

Référence de l'ensemble

PM23000064

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1980

Date de rédaction de la notice

1999

1/4