reliquaire-monstrance (reliquaire pédiculé à monstrance en forme de tourelle)

Désignation

Dénomination de l'objet

Reliquaire-monstrance

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Reliquaire pédiculé à monstrance en forme de tourelle

Titre courant

Reliquaire-monstrance (reliquaire pédiculé à monstrance en forme de tourelle)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Vareilles ; église paroissiale Saint-Pardoux

Numéro INSEE de la commune

23258

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

La Souterraine

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pardoux

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100216, IA23000029

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Lieu de déplacement de l'objet

Limousin, 23, Guéret, musée municipal de la Sénatorerie, salle d'orfèvrerie limousine

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie

Matériaux et techniques d'interventions

Cuivre : gravé, doré, cristal de roche

Description matérielle

Ce reliquaire se compose d'un fût hexagonal transparent, surmonté d'un toit hexagonal. Il est fixé sur une tige de section circulaire, interrompue par un noeud, reposant sur une large base circulaire. La base, marquée d'un léger ressaut, ne porte aucun décor. Sa jonction avec la tige est perturbée par une soudure moderne. Le fût en cristal de roche repose sur un plateau légèrement débordant, dont les quatre coins percés servaient de support à des pinacles, aujourd'hui remplacés par des chaînettes. Il est enchâssé à chaque extrémité dans un bandeau découpé. Le couvercle, ajusté au bandeau supérieur par des charnières, s'élève en flèche hexagonale sur une base légèrement débordante. Sur la boule sommitale est fixée une croix fleuronnée dont seul le pied est conservé.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à feston, à godron, à fleur de lys, à feuille)

Description de l'iconographie

Rythmé de six godrons inégaux, le noeud porte sur les plus larges d'entre eux, de deux en deux, une fleur de lys stylisée gravée, inscrite dans un losange et surmontée de plusieurs entailles s'épanouissant depuis la tige. Les bandeaux qui enchâssent le fût de cristal sont découpés en feston dont chaque lobe nervuré imite une feuille surmontant un filet ondé. Chaque pan du couvercle est gravé d'un filet de bordure encadrant un filet ondé.

Dimensions normalisées

H = 24,1 ; d = 11,4 (diamètre de la base)

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

Ce reliquaire a été largement modifié dans son apparence par la perte des pinacles d'angles et leur remplacement par des chaînettes incongrues ; importante soudure moderne à la base de la tige.

Historique

Lieu de création

Limousin, 87

Siècle de création

1ère moitié 14e siècle

Description historique

Ce reliquaire de fabrication limousine date de la 1ère moitié du 14e siècle. Le réceptacle en cristal contient des reliques de saint Gaucher et saint Psalmet, données par Monseigneur Desprez (sceau de cire rouge au niveau du couvercle). Caché à la Révolution, ce reliquaire fut découvert lors de travaux dans l'église en 1858. Oeuvre déposée au musée municipal de la Sénatorerie à Guéret depuis 1973, mais elle semble avoir pendant un moment été conservée au presbytère de La Souterraine.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1904/05/03 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Liste départementale de 1978 : localisé au presbytère de La Souterraine, reliquaire-phylactère, argent doré, 15e siècle.

Photographies liées au dossier de protection

SRI (96230454XA, 96230455X) ; musée municipal de Limoges (23VR01_02_Z, 23VR01_03_Z, 23VR01_04_Z, 23VR01_05_Z, 23VR01_06_Z, 23VR01_07_Z)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1999

1/10
reliquaire-monstrance
reliquaire-monstrance
© LIMOGES, Musée municipal de l'Evêché
Voir la notice image