statue : Vierge à l'Enfant assise

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant assise

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Soubrebost ; église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

Numéro INSEE de la commune

23173

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Bourganeuf

Nom de l'édifice

Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100203

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Niche trésor

Description

Catégorie technique

Sculpture ; orfèvrerie ; émaillerie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé ; cuivre : repoussé, doré, gravé, émail champlevé

Description matérielle

L'âme de bois moderne de la statue est recouverte par des plaques de cuivre mis en forme au repoussé, possédant un décor gravé et doré. Les plaques de cuivre qui sont fixées par de nombreux rivets ne recouvrent pas entièrement l'âme qui est laissée nue sur une partie des faces latérales ainsi qu'au revers. Le décor émaillé était limité à trois éléments : le collier, la ceinture qui conserve des bandes horizontales d'émaux champlevés alternativement bleu clair et bleu foncé, et la bande de cuivre placée à l'avant du socle émaillée de rouge.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'enfant

Description de l'iconographie

La Vierge assise est vêtue d'une robe ceinturée et d'un manteau passé sur les épaules qui dissimule une partie de la coiffure. Le collier présente un décor de rinceaux tandis que des orfrois à motifs géométriques bordent les vêtements. Le Christ couronné, posé entre ses genoux, bénit de la main droite et tient un livre dans la main gauche.

Dimensions normalisées

H = 71 ; la = 30,5 ; pr = 24,4

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée en 1950 par Lucien Toulouse (Paris) : la statue dont certaines parties étaient couvertes de plusieurs couches de peinture fut décapée au produit décapant et à la pointe sans toucher à la patine ; le restaurateur mastiqua les parties de bois vermoulues, refixa les plaques de cuivre détachées et remit en état la dorure en enlevant les marques de vert-de-gris. Oeuvre restaurée en 1981 par Jean-Claude Toulouse (Paris).

Inscription

Inscription concernant l'iconographie

Précisions sur l'inscription

Inscription émaillée en rouge sur le bandeau placé à l'avant du socle : [G]RACIA PLENA DOMUNV TECUM FI[...].

Historique

Lieu de création

Limousin, 87

Siècle de création

4e quart 13e siècle

Description historique

Statue de la fin du 13e siècle. L'église de Soubrebost menaçant ruine, cette oeuvre a été déposée au musée municipal de la Sénatorerie de Guéret du printemps 1936 jusqu'en 1977, année à laquelle l'église fut rendue au culte.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1922/01/20 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

SRI (95230020VA, 95230022VA, 95230031XA, 95230032XA, 96230746X)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1999

1/12