peinture monumentale

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peinture monumentale

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Saint-Priest-la-Plaine ; église paroissiale Saint-Priest

Numéro INSEE de la commune

23236

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Le Grand-Bourg

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Priest

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100191

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Mur nord du choeur

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : fresque, rouge, jaune, bleu, noir, blanc

Description matérielle

Fragment de peinture monumentale en forme de rectangle horizontal.

Indexation iconographique normalisée

Religieux : en donateur, saint, saint Antoine abbé, saint Christophe (?), croix, agneau, ornementation

Description de l'iconographie

Au centre de la peinture sont représentés deux personnages : un ecclésiastique tonsuré agenouillé devant un saint debout, le protégeant de sa chape (image du donateur et de son saint patron). A droite, un autre protagoniste dont il ne reste que le bas du corps mangé par les flammes, tient de sa main droite un bâton (le tau) et de sa main gauche un livre ainsi qu'un chapelet : il s'agit de saint Antoine abbé. Derrière lui était figurée une architecture dont on ne voit plus qu'une partie d'une porte. Entre ces deux représentations se dresse une croix (aujourd'hui mutilée) autour de laquelle s'enroule un phylactère à l'inscription actuellement illisible, et au pied de laquelle se tient un agneau. A gauche pourrait être évoqué saint Christophe, devant lequel se tient, sur un rocher, un tout petit personnage, habillé d'une peau de bête et agitant la clochette des ermites. Ces scènes sont accompagnées d'un décor végétal : arbres sur de petites collines, touffes d'herbes, et d'un décor au pochoir de roses et de fleurettes parsemant le fond. Une frise de palmettes encadrait l'ensemble des scènes.

Dimensions normalisées

H = 160 ; la = 230

État de conservation (normalisé)

Fragment, oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée en 1975 par J-A. Bourgoin (Monte-Carlo) : le restaurateur a gratté les badigeons pour finir de mettre à jour le décor peint, assaini les mortiers, traité les pulvérulences et efflorescences, refixé les parties soufflées par des injections de caséinate de chaux, rebouché les trous au mortier de chaux ; après consolidation et régénération de la pigmentation, il a restauré la couche picturale et appliqué une solution microporeuse de protection.

Inscription

Inscription (illisible)

Précisions sur l'inscription

Inscription illisible sur un phylactère près du donateur.

Historique

Siècle de création

4e quart 15e siècle

Description historique

Peinture murale de la fin du 15e siècle, découverte en 1954.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre immeuble

Date et typologie de la protection

1958/10/13 : classé au titre immeuble

Photographies liées au dossier de protection

SRI (98230942XA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1999

peintures monumentales
peintures monumentales
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image