tabernacle

Désignation

Dénomination de l'objet

Tabernacle

Titre courant

Tabernacle

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Saint-Agnant-de-Versillat ; église paroissiale Saint-Aignan

Numéro INSEE de la commune

23177

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

La Souterraine

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Aignan

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100146, IA23000040

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

1ère travée de la nef, adossé au mur sud

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre volée partiellement

Informations relatives aux vols

La statuette de la Vierge à l'enfant a été volée en juillet 1989.

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, gravé, peint, polychrome, doré

Description matérielle

L'armoire du tabernacle est de plan trapézoïdal, elle ouvre en façade par une porte rectangulaire et présente un fronton triangulaire. Ses faces latérales possèdent chacune une niche cintrée, de même que les ailes qui se terminent par des ailerons. Les niches sont encadrées par des colonnettes qui supportent un entablement à frise gravée. Quatre statuettes occupent les niches. Le tabernacle est presque intégralement doré, la polychromie étant réservée aux statuettes (carnations, base . . . ).

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à enroulement, à feuille d'acanthe, à colonne torse, à chapiteau corinthien, à coquille, à rinceau), angelot, Christ en croix, Dieu le Père (en buste), saint (évêque), saint Pierre, Vierge à l'Enfant, symbole christique, symbole marial

Description de l'iconographie

Chaque pan du soubassement du tabernacle est sculpté d'un angelot. Le Christ en croix figure sur la porte, tandis que Dieu le Père meuble le fronton. Les niches à coquille sont entourées par les colonnettes torses à chapiteaux corinthiens qui soutiennent un entablement à denticules et frises de rinceaux. Dans l'alignement des niches des ailes, des réserves sont gravées des symboles IHS et VM. Les statuettes représentent, de gauche à droite : un saint évêque non identifié, saint Pierre, un second saint évêque, et la Vierge à l'enfant.

Dimensions normalisées

H = 71 ; la = 207 ; pr = 35 ; Saint évêque à gauche : h = 34,5, la = 12,5 ; saint Pierre : h = 31, la = 15,5 ; second saint évêque : h = 33,8, la = 13 ; Vierge à l'enfant : h = 33,2, la = 14,5

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée, élément

Précisions sur l'état de conservation

Ensemble restauré par Marcel Maimponte (Bagnolet) en 1975 : traitement du bois, sculpture d'une colonnette manquante, d'une statuette, d'un angelot, des moulures en corniche et des bases de colonnettes, les ailerons et divers raccords. Il a décapé et refait entièrement une dorure à l'eau. Ce tabernacle devait se présenter sur des gradins et devait comporter une exposition.

Historique

Siècle de création

2e moitié 17e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1938/03/10 : classé au titre objet

Photographies liées au dossier de protection

SRI (83230402ZA, 83230221X, 83230224X, 83230218X, 83230219X, 83230222X, 83230223X) ; OCRVOOA

Références documentaires

Cadre de l'étude

Liste objets classés MH

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1999

1/9
tabernacle
tabernacle
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image